Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 16:13
         Chers Bien-aimés frères et sœurs en CHRIST,

 

 

Aujourd’hui, nous abordons un sujet sensible mais dont il est nécessaire que nous parlions : L’argent et la gestion des dîmes et offrandes dans l’Eglise.

 

Les dîmes et les offrandes sont, selon les Ecritures, une contribution à la gloire de DIEU, une marque de notre obéissance à DIEU, une preuve de notre amour pour sa personne, un soutien et une assistance que nous apportons à son œuvre, à ses serviteurs et aux nécessiteux de son peuple, parmi lesquels les veuves, les orphelins et l’étranger.

 

Mais force est de reconnaître, aujourd’hui, que le rôle, l’utilisation et la place de ce symbole de piété sont quelque peu dévoyés.

Les progrès actuels en matière comptable et de gestion financière ne semblent pas retenir (ou pas toujours) l’attention de nos responsables et autorités ecclésiastiques. Qui naviguent à vue, qui gèrent au jour le jour, sans planification et, surtout, sans transparence aucune, bien souvent.

 

Avant d’aborder cet aspect spécifique de la question, j’aimerais qu’on parle d’abord un peu de la fièvre d’avidité qui s’est emparée de nos églises, sur la question de l’argent : Aujourd’hui, dans nos assemblées chrétiennes, l’argent a atteint une côte historique de survalorisation qui amène beaucoup de « leaders » chrétiens à prêcher l’argent, rien que l’argent, jusqu’à s’adonner à des pratiques fétichistes et occultes (à la recherche d’onction, de puissance et de soi-disant charismes) pour en avoir en abondance, au mépris de l’Evangile du Maître.

Dans de nombreuses églises, aujourd’hui, vous n’êtes dignes d’intérêt que quand vous avez une situation sociale confortable ou quand vous avez beaucoup d’argent. L’église et le ministère étant devenus du business. Un business fort juteux. Aujourd’hui, on ferme une église tout juste parce qu’elle ne rapporte rien et on en ouvre une autre, sous une nouvelle dénomination. En prenant bien le soin de se donner des titres pastoraux plus pompeux et plus ronflants, pour faire sensation : Bishop, Big Prophète, Apôtre des Nations, Prophète des Nations, Monseigneur (vous avez bien lu. Et ce sont des évangéliques !), Archi-Bishop, Evangéliste la veille et le lendemain matin Révérend Docteur. Tout cela sur quelle base ?

Ainsi on voit naître des « églises de riches » où on ne prêche que la prospérité et que fréquentent des barons et des gourous de ce pays.

Pour montrer leur niveau de déviance, certains « leaders » vont jusqu’à faire faire les offrandes de leurs assemblées dans des filets (parce qu’ils ne comptabilisent que les billets de banque). Obligeant ainsi les pauvres à se complexer, à se cacher ou à s’exclure de la grâce de DIEU, en renonçant à la foi ou à la fréquentation des cultes.

Chers bien-aimés frères et sœurs en CHRIST, comment pouvez-vous expliquer de telles pratiques ? Ces églises sont-elles vraiment de DIEU ?

 

Pour se justifier, certains de ces hommes de DIEU se prévalent de l’argument selon lequel il faut amener les chrétiens à être libéraux, généreux et fidèles.

Est-ce la contrainte qui rend le chrétien libéral et fidèle ou plutôt un bon enseignement, tiré des Saintes Ecritures ?

 

Dans ce même élan, certaines communautés ont institué des cartes de paiement de la dîme, suivies et contrôlées avec minutie, pour aider les chrétiens à cultiver la fidélité en la matière.

Est-ce normal, selon vous ? Tout juste une interrogation. Y a-t-il des inconvénients ? D’un autre côté, cela comporte t-il des avantages pour le chrétien ?

Parlant de paiement, la dîme doit-elle se DONNER ou se PAYER (nuance)? Plus clairement, la dîme est-elle le paiement à DIEU d’un dû (tribut, impôt) ou un don de foi et d’amour ? Doit-elle être imposée ? A quoi s’expose un chrétien qui ne s’en acquitte pas ? A quoi doit s’attendre un chrétien qui y obéit ?

Doit-on même parler de dîme, aujourd’hui, quand on sait que le Nouveau Testament n’en fait pas mention pour l’église ?

Si elle doit, malgré tout, être prescrite, sur quel montant la payer ou la donner: Le SALAIRE (ou le revenu) BRUT ou le MONTANT NET DU SALAIRE qui est le salaire débarrassé de toutes les retenues légales et des charges (contribution nationale, pension, assurance, remboursement prêts, impôts, mutuelle, épargne, etc.) ?

 

Pour en venir maintenant à la gestion financière de ces dîmes et offrandes, nous observons beaucoup de dérives et d’abus qui m’amènent à me poser les questions suivantes :

Un pasteur ou un leader doit-il oui ou non rendre compte de l’utilisation de l’argent des dîmes et offrandes à son église ? Si oui, sous quelle forme et suivant quelle périodicité ? Si non, ne pensez-vous pas qu’un point régulier et transparent des dépenses de l’église peut davantage motiver les chrétiens à donner pour l’œuvre de DIEU ?

L’offrande annuelle, récente trouvaille, telle que pratiquée, depuis quelques années, par certaines églises évangéliques est-elle une exigence biblique ? Si oui, comment doit-elle être utilisée : Comme le 13ème salaire du pasteur ou comme un don à l’église et pour quel usage? Si non, pourquoi l’a-t-on instituée ? Et pourquoi maintenant et pas avant ?

Est-ce acceptable que des hommes de DIEU puissent s’approprier l’argent du SEIGNEUR ou s’adonner à une gestion opaque de l’argent des dîmes et des offrandes ? Quelle est la part qu’on y réserve finalement aux veuves, aux orphelins et aux nécessiteux du peuple de DIEU, comme le prescrit l’Ecriture Sainte ?

Un pasteur a-t-il le droit de disposer de l’argent de son église comme bon lui semble, sans le contrôle d’un comité de gestion ou des Anciens ? Le cas échéant, doit-on le laisser faire ? Si non, comment s’y prendre, sachant qu’il est le Serviteur de DIEU ?

N’est-ce pas même préférable qu’il en laisse la gestion aux Diacres et aux Anciens et qu’il se consacre à la prière et à la prédication, comme l’ont fait les Apôtres (Actes 6 : 2 – 4) ?

 

2 Les douze convoquèrent la multitude des disciples, et dirent: Il n’est pas convenable que nous laissions la parole de Dieu pour servir aux tables. 3 C’est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept hommes, de qui l’on rende un bon témoignage, qui soient pleins d’Esprit-Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi. 4 Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole.

 

Une grande église évangélique de la place ivoirienne a décidé, depuis quelques années, de réaliser de grandes œuvres sociales. Des cotisations ont été levées, à cet effet, dans tout le pays par le moyen de l’achat annuel et individuel de stickers. Des jeunes et des adultes. Des dizaines de milliers de personnes.

Après plus de deux années de mobilisation de fonds, les cotisations recueillies ne font toujours pas l’objet, jusqu’à ce jour, du moindre compte rendu.

Actuellement, elle sollicite à nouveau le peuple pour la faramineuse somme d’un milliard de francs CFA, en vue de l’achat d’un vaste terrain urbain, en Abidjan, pour lui permettre de concrétiser ses projets. Sans avoir fait, au préalable, le moindre point des premières cotisations. Ce qui, du reste, aurait pu avoir l’avantage de propulser en avant les contributions actuelles des fidèles, (heureusement ou malheureusement) en perte de vitesse. Mais que non.

Suis-je fondé à m’en émouvoir ou est-ce normal que la gestion opaque soit la chose la mieux partagée dans l’Eglise de DIEU, au nom (ou sous le prétexte) de la théocratie ?

 

Votre participation à la discussion est attendue, en toute fraternité ! Nous nous honorerons tout particulièrement de celle de tous les serviteurs de DIEU du forum !

Un large éventail de points a été sciemment évoqué, le sujet étant vaste. Veuillez bien intervenir sur le ou les points qui auront retenu votre attention.

 

Soyez richement bénis, en JESUS-CHRIST, le SEIGNEUR !

 

 

 

 

DINDE Fernand AGBO

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DARREM CHRYS 24/02/2011 11:23


s'il sagit que je donne mon point de vu autant que un fils de Dieu et parent de jesus comme ilns appele tous,
1 l'argent a donnez a Dieu,ce pas a Dieu que ns donnons car il on a pas bessoin mais ce ne que une recomandation de Dieu a fin que cela serve aux bessoins de l'oeuvre le soutient
2 les offrandes sont liberal ,y'avait une femme qui avait donne que qelques pieces,tu peux donnez de millions mais si l'argent la,la source ce le vol de bien de l'etat oula prostution cela n'a
aucun interet devant Dieu
3 la dime,il faut bien comprendre la bible,aucun n'apotre a donne la dime et lui jesus n'avait pas enseigne sa,or ns somme les imitateur du christ y compris des apotre qui ns sont precedez sur
cette voix,les pasteurs qui ont parle ne sont que des voleurs ,cupide,jesus a parle des offrandes ex de la vieulle femme qui donne,les apotre on a parle les offrandes volantairs dans act:4V32.37
Act:5V1.4,habram pourquoi? il avait paye la dime,quel est la cause ,il venait du guerre et du pillage,a l'ancien la dime aide ceux qui travail au temple,puisque une fois les levites avait meme
deserte le temples en allant au champs ce parceque ils avaient faim,Dieu a meme parle de la dixieme de terrains ,des tes recolte du champs ,mais pourquoi les pasteurs d'aujourd'hui ne demande pas
une partie de la parcelle quand les membre de leurs eglise vende les terrains,ou aux cultuvateur memebres de sont eglise les legumes a la recolte,ce du vol,et meme cette dime ne serve pas que au
pasteurs mais on parle des levites,combien de pasdteurs attende que les diacre lui donne ,il se serve eux meme,ils ont mal compris l'evangile ,il croyent que devenir pasteur et synonime de devenir
rich et reigne sur les payains,mais ou est passe le melenuim la ou les chretiens reignerons si toi tu cherche deja a reigne avant le temps que jesus a etable,cepourcella l'apotre encourage les
chretiens a travail pour prendre soin de leurs bessoins ,combien de pasteurs partage a leurs ames l'argent ou la nouriture ;s'il le font et ils cherchera afaire de sa un temoignage a fin que toute
l'eglise sachent que lui il a partage ce l'enfer qu'il leurs attendrons.


Présentation

  • : Le blog de Dindé
  • Le blog de Dindé
  • : Écrire et publier des articles pour œuvrer au réveil spirituel de l’Église de JÉSUS-CHRIST.
  • Contact

Profil

  • Dindé
  • Né de nouveau en Mai 1983, époux d'une femme ADORABLE et père de quatre MERVEILLEUX enfants(deux filles et deux garçons), Responsable du Groupe d'Intercession de ma communauté, Responsable du Groupe Musical (Guitare basse)et Directeur de Radio.
  • Né de nouveau en Mai 1983, époux d'une femme ADORABLE et père de quatre MERVEILLEUX enfants(deux filles et deux garçons), Responsable du Groupe d'Intercession de ma communauté, Responsable du Groupe Musical (Guitare basse)et Directeur de Radio.

Texte Libre

Ce blog, pour interpeller et inciter l'Eglise de JESUS-CHRIST à retrouver la vie qui l'animait à sa descente de la Chambre Haute!

Recherche

Archives

Pages

Liens