Lundi 31 août 2009 1 31 /08 /Août /2009 23:03

Dieu a besoin de ce que vous êtes et de ce que vous avez !


Luc 5:1-11 :  “ Comme Jésus se trouvait auprès du lac de Génésareth, et que la foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu, il vit au bord du lac deux barques ,  d'où les pêcheurs étaient descendus pour laver leurs filets. Il monta dans l'une de ces barques, qui était à Simon, et il le pria de s'éloigner un peu de terre. Puis il s'assit , et de la barque il enseignait la foule. Lorsqu'il eut cessé de parler , il dit à Simon : Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher. Simon lui répondit : Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je jetterai le filet. L'ayant jeté , ils prirent une grande quantité de poissons, et leur filet se rompait . [...] ” » suite


Lorsque nous entendons parler de réveil dans tel pays, ou que nous écoutons les rapports qui nous parviennent sur la manifestation de la puissance du Saint-Esprit, nous avons le vif désir de voir ces choses se réaliser dans notre ville, dans notre région, dans notre église, dans notre famille, dans notre vie.

La tendance est d’essayer les méthodes des autres, de copier certaines stratégies, d’adopter un nouveau style pour attirer plus de monde, pour plaire à ceux qui aiment la nouveauté, pour satisfaire ceux qui veulent voir les choses bouger, ceux qui sont contre le conservatisme, le traditionalisme.

Il est vrai que si nous voulons voir les choses bouger, nous devons être prêts nous-mêmes à bouger, mais pas bouger n’importe comment. C’est vrai que quelquefois le Saint-Esprit nous demande de secouer la poussière du conservatisme et du traditionalisme qui colle à notre peau et nous empêche d’entrer dans un rafraîchissement de l’Esprit.

Mais de là à être ouvert à toutes sortes de nouveautés, et à pratiquer tous nouveaux courants et modes spirituelles, il y a un pas. Je crois que dans les temps où nous vivons il faut être prudent.

Dans une de mes lectures quotidiennes j’ai été interpellé par le Seigneur, qui m'a montré ce qu’il attendait de moi, de nous l’Eglise, pour démontrer sa puissance. J’ai à coeur de commencer une série sur : « Pour voir le réveil », et de préciser ce dont Dieu a besoin, ce que Dieu demande, ce que Dieu requiert !

Je suis persuadé et convaincu qu’il s’agit de la pensée de l’Esprit, spécialement après l'exhortation que nous avons entendu dernièrement. Je suis étonné de la simplicité du message de Dieu, je suis étonné que pour voir le réveil de Dieu s’établir dans notre Eglise, dans notre cité, le Seigneur ne nous demande rien de compliqué. Il exige seulement que nous revenions aux sources bibliques, que nous revenions à l’ABC de notre vie spirituelle. 

Nous avons vu jeudi soir comment il fallait prier, les 7 choses qu’il fallait demander, dont l’une était impensable : "Seigneur donne-moi la puissance, la  volonté d’être un enfant de Dieu, d’être un petit enfant, et de ne pas me prendre trop au sérieux".

Sachez, frères et soeurs, chers amis, que pour voir la gloire de Dieu, pour enclencher le détonateur spirituel du réveil de l’Esprit, nous n’avons pas besoin de nous débattre, de faire du forcing un peu comme les faux prophètes sur le mont Carmel, et c’est ce que nous faisons quelquefois lorsque nous ne voyons rien arriver. Nous voulons faire bouger les choses, nous voulons initier certaines actions de l’Esprit, mais c’est le Seigneur qui dirige, c’est Jésus qui décide du quand, du comment de sa divine Visitation.

Car c’est lui le patron ! C’est une bonne chose d’avoir le désir de connaître un réveil, de ne pas être  comme la dernière roue du carrosse, et de vouloir entrer dans la mouvance du Saint-Esprit. Mais il faut y entrer lorsqu’elle est là, lorsque le Saint-Esprit est présent.

Ce matin, je ne veux pas être un instrument de découragement pour ceux qui veulent aller vite, ceux qui ont le désir d’être constamment dans la mouvance du Saint-Esprit, mais j’aimerais revenir à la simplicité du message de l’Evangile, et dire que l’auteur de tout miracle, l’auteur du réveil, ce n’est pas l’ambiance que nous créons, ce ne sont pas nos efforts, mais c’est Jésus !

Lorsque c’est Jésus qui est l’instigateur, alors ce n’est pas un feu de paille, cela tient, c’est un feu qui se propage et que personne ne peut éteindre.


1.  LA NECESSITE DE L’IMPLICATION HUMAINE.


Voulez-vous dire que Dieu ne peut rien faire par lui-même? Qu’il a besoin de nous? Qu’il ne peut allumer son réveil sans notre participation ? D’une certaine façon, c’est bien ce dont il s’agit ! Pour nous sauver, Dieu a utilisé son Fils Jésus-Christ, et pour annoncer le message puissant de la croix, il a besoin de vous et de moi, pour répandre le feu de son Esprit. Il a besoin de canaux humains, de vies disponibles entre ses mains, d’hommes et de femmes qui ne limitent pas l’intervention divine dans leur vie mais qui s’y soumettent.

L’évangile dans toute sa simplicité nous le souligne, et spécialement notre récit, notre passage de 11 versets dans le chapitre 5 de Luc. Si nous voulons voir le réveil, si nous voulons voir cette multiplication d’âmes dans notre église, si nous avons soif de voir cette pêche miraculeuse, alors il faut être prêt à se soumettre à la stratégie divine, celle de la parole de Dieu qui nous ramène constamment à la source, aux bases spirituelles.

Dieu a besoin de ce que vous êtes, et Dieu a besoin de ce que vous avez ! Il a besoin  de vous et de moi comme canaux de bénédiction, canaux de salut, canaux pour faire couler son fleuve de vie et abreuver tous ceux qui sont assoiffés ! J’aimerais noter avec vous plusieurs éléments indispensables pour connaître une véritable Visitation.


A.  IL FAUT QUE JESUS MONTE DANS LA BARQUE !


Je bénis le Seigneur de ce qu’il y ait autant de détails dans ce passage. Peut-être n’aurons-nous pas le temps de les voir tous, mais nous voyons Jésus  qui se trouve auprès d’un lac, et la foule a besoin de lui. Notre monde est au bord d’un lac, notre monde a besoin de voir sa puissance, a besoin d’entendre son message. Pour cela, il est nécessaire que Jésus soit exalté, que Jésus soit élevé.

Et comment l’élever, comment l’exalter ? Il faut qu’il monte dans notre barque, il faut que tous les jours, à chaque instant, Jésus soit présent par son Esprit, et qu’il soit le sujet de  notre attention, le sujet central de notre vie, le sujet de notre adoration, de notre amour ! Il est important, si nous voulons connaître un véritable réveil, que Jésus monte dans notre barque, qu’il y soit invité.

La pêche était miraculeuse, mais ni le pêcheur, ni son bateau, ni ses filets ne furent laissés de côté. Dieu ne veut pas nous mettre de côté, mais sommes-nous disponibles entre ses mains ? Notre vie, c’est la barque où Jésus doit se trouver, dans notre Eglise il doit se trouver aussi, ainsi que dans notre famille et dans notre foyer !


B.  IL FAUT QUE NOTRE BARQUE SOIT ELOIGNEE DE CE MONDE.


Vous lisez comme moi la parole de Dieu, et vous trouvez que Jésus monta dans la barque de Simon et qu'il le pria de s’éloigner un peu de la terre ! Notre vie, qui est la barque où Jésus veut monter et s'installer, doit être séparée de ce monde, séparée du péché, de la vie charnelle.

Si nous voulons que Jésus nous utilise, il faut que notre vie soit séparée, sanctifiée, consacrée, c’est- à-dire mise à part. Nous sommes dans le monde pour être la bonne nouvelle, pour être la lumière, mais nous ne sommes pas du monde, nous n’avons plus les mêmes pratiques, le même langage, les mêmes réactions.

Voilà pourquoi Jésus veut que nous nous éloignions un peu de ce monde pour faire la différence. Jésus ne peut pas avoir une communion intime, si nous sommes encore attachés à ce monde d’immoralité, d’insouciance, de révolte et de désobéissance. Il veut que nous fassions la différence par notre soumission, par notre obéissance, par notre malléabilité ! Il faut que notre barque nous la gardions propre, sainte, car celui qui y réside est saint !


C.  JESUS DOIT REGNER DANS NOTRE VIE !


Notre lecture nous dit : « Il s’assit, et de la barque il enseignait la foule » Comme c’est grandiose, comme c’est puissant! C’est extraordinaire! Lorsque Jésus s’assied dans notre vie, c’est le symbole qu’il trône, qu’il est le Seigneur, qu’il est le Roi, qu’il est l’autorité dans notre vie, alors tout ce qui découle de notre vie, tout ce qui va transparaître, transpirer de notre vie va servir à enseigner les autres.

Notre vie va devenir une lettre de Christ ouverte afin d’être lue de tous ! Il s’est assis dans la barque, et il enseignait la foule. Notre vie doit être un moyen pour le monde d’entendre la parole de Dieu. Qu’est-ce que notre vie donne comme témoignage ?

Un bon témoignage ou un scandale à cause de la mauvaise tenue, car Jésus ne règne pas vraiment, il fait partie de notre décor, mais il n’est pas assis, il n’a pas toute autorité, nous ne lui laissons pas le champ libre, c’est-à-dire que nous ne lui obéissons pas !

Quelle est la place de Jésus dans ta vie, mon frère, ma sœur ? Quelle place donnes-tu à Jésus ? Simplement le dimanche, simplement lorsqu’il t’arrive d’ouvrir la parole de Dieu, et de prier parce que tu as un problème ? Ou Jésus est-il assis dans ta barque 24h/24 ?

As-tu coupé avec le monde pour qu’il soit véritablement le maître et le Seigneur de ta vie ? Eglise de Jésus-Christ, est-ce que le Seigneur, le Roi de gloire, possède la place prédominante, la place principale ? Ou bien est-ce que ce sont les dogmes, les rites, la liturgie évangélique, le traditionalisme, le conservatisme, la religion qui dominent ta vie?

Peut-être nous sommes-nous éloignés de ce monde et de ses actions, mais nous nous sommes enfermés dans un carcan, et nous ne laissons aucune liberté à Jésus de changer notre vie, de changer le rythme de notre vie, le cours de notre vie. Peut-être sommes-nous bien installés dans notre sécurité éternelle, sécurité salvatrice, mais si nous n’acceptons pas de faire ce que Jésus nous demande de faire, il va se retirer de notre vie si ce n’est pas déjà fait, et il ira dans une autre barque, dans une autre église !


2. L’ACTION COMMANDEE PAR CELUI QUI EST MAÎTRE A BORD !


Ce n’est pas tout de dire que Jésus est à bord de notre vie, qu’il en est le maître, il faut le démontrer. Jésus dira :

Matthieu 7:21 :
“Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous  dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père  qui est dans les cieux. ”

Ce ne sont pas ceux qui crient "Seigneur"..... qui  vivent dans le réveil, qui vivent dans la mouvance du Saint-Esprit, mais ceux qui m’obéissent lorsque je leur demande de faire quelque chose, d’aller là où je veux ! La suite de notre récit, nous la connaissons, mais pendant quelques instants méditons- la !


A.  AVANCE DANS L’AVENTURE DE LA FOI, DE LA CONFIANCE !


Jésus assis à bord lance un ordre :

Luc 5 : 4 " Il dit à Simon : Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher."

Comme je trouve l’ordre de Jésus merveilleux! Son ordre, c’est toujours d’avancer, et de ne jamais reculer, alors que l’ennemi nous demande de prendre du recul, de ne pas trop en faire, de ralentir, car c’est mauvais pour le cœur ! Jésus, lui, ordonne : Avance en pleine eau, avance, engage-toi dans l’aventure avec moi, sois mon canal de bénédiction, sois le canal où ma gloire va se manifester !

Avancer, c’est quitter nos repaires, c’est quitter nos sécurités, c’est oublier tout ce que nous avons fait dans le passé par nos propres efforts sans rien prendre, c’est accepter d’aller vers quelque chose qui va peut être décoiffer, bouleverser nos habitudes, notre routine, nous déranger dans notre confort spirituel.

Avance en pleine eau, parce que le courant qui vient c’est le courant du Saint-Esprit, et il apporte la bénédiction, il apporte ce que Jésus veut ajouter lui-même à l’Eglise, sa puissance, les âmes qu’il va lui-même sauver et attraper. Lorsque Jésus nous demande d’avancer, c’est pour obtenir une bénédiction encore plus grande, c’est pour connaître sa manifestation encore plus éclatante.

Mais pour cela, il faut accepter de quitter même nos connaissances, nos méthodes, nos stratégies, pour le laisser agir, Lui qui est assis sur le trône de notre vie ! Il est important que l’Eglise du Seigneur entende cet ordre : "Avance en pleine eau ! N’aie pas peur de te mouiller ! Avance, peuple de Dieu, dans l’unité et l’obéissance, n’aie pas peur des railleries, de ce que l’on pourra dire sur ton compte, car lorsque l’on verra ma puissance, les bouches seront fermées !"

Pourquoi Jésus donne-t-il cet ordre si soudain? Tout simplement parce qu'il connaît la réaction des professionnels, la contestation de ceux qui sont du métier, qui ont des années de conversion. Pierre dira :

Luc 5 : 5 " Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je jetterai le filet."

..... "mais ce n'est pas en plein jour.... la pêche c’est notre travail.... il y a trop de bruit.... tous les arguments vont être inspirés par le puits de l’enfer pour nous empêcher d’avancer. L’ennemi ne veut pas que nous avancions dans la Foi et la confiance, il veut que nous soyons plus que prudents, dans la crainte, la timidité, la fragilité.


B. TOUTE NOTRE VIE, TOUS LES MOYENS QUE NOUS AVONS DOIVENT ÊTRE UTILISES PAR JESUS !


"Avance, et jette tes filets" ! Si on réfléchit bien, Jésus, le maître des miracles, aurait pu ordonner que les poissons entrent dans la barque : « Petits petits petits..... » Il aurait pu même, tout au bord du rivage, faire voler des poissons jusque dans la barque et pourquoi pas dans la poêle ? avec des amandes grillées et une sauce américaine.

C’est là le danger de la société moderne, ne plus rien faire, ne plus entrer dans l’action, ne plus s’investir ! Jésus va à l’encontre des méthodes du monde, il dira : "Jetez vos filets ! Avancez dans la foi, et par la Foi jetez vos filets "! En d’autres termes : Consacrez-moi vos moyens, donnez-les moi, je vais les utiliser.

J’ai besoin de ce que vous êtes (votre vie), j’ai besoin de ce que vous avez (vos moyens). Jésus a besoin que nous passions à l’action, et que nous n’attendions pas qu’il fasse tout le travail ! Il attend de nous une pleine et entière dépendance, une pleine et entière obéissance, une pleine et entière collaboration, ...soumission.

Jetez vos filets ! Cessons d’argumenter l’ordre du maître, cessons de trouver des raisons et des excuses, car aucune excuse pour nous empêcher d’obéir n'est valable, spécialement lorsque Jésus veut nous faire entrer dans sa puissance. Qu’offrons-nous au Seigneur ? Que peut utiliser le Seigneur ? Que mettons-nous à sa disposition ?

Il a besoin de notre vie, il a besoin de tous nos talents, de tous nos moyens, non pas parce qu’il manque de moyens, mais parce qu’il veut nous faire participer à son œuvre.

Nos moyens, nos talents, notre argent, nos qualités, nos facilités, tout ce que nous avons sans la présence de Jésus, sans Jésus qui les utilise, tout cela est impuissant ! Mais la présence de Jésus confère le succès. Si toute notre vie est envahie de la présence de Jésus, si tout ce que nous avons et faisons possède l’onction de Jésus, alors sa présence, son influence, attireront les poissons dans nos filets.

Pardon ! Ses filets ! Mais si cela nous appartient de trop, alors le Seigneur repartira avec sa puissance, sa bénédiction. Voulons-nous, malgré nos craintes, malgré notre trop grande prudence, voulons-nous dire :" Seigneur, sur ta parole... je jette le filet, je t’obéis, je mets toute ma vie entre tes mains, je vais là où tu veux" !

Laissez-moi vous dire, mes frères et soeurs, que nous allons voir se manifester sa puissance : « quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi ! » Est-il élevé dans notre vie, dans notre barque, dans notre Eglise ? Lorsque nous allons voir cette pêche miraculeuse, allons-nous faire comme Pierre, nous jeter à ses genoux et implorer son pardon pour le manque de Foi ? 

Allons-nous aussi laisser tout pour le suivre ? Pour l’instant, il veut que nous mettions tout ce que nous sommes dans ses mains, tout ce que nous avons afin de voir sa gloire ! Mon frère, ma sœur, es-tu prêt ? Le désires-tu ? Certaines choses ne sont pas encore consacrées à Jésus, Jésus n’est peut-être pas encore dans ta barque, assis, décidant pour toi et non plus toi pour ton entourage, alors, avance en pleine eau, jette ton filet sur l’ordre de Jésus, et tu verras une grande quantité de bénédictions à partager avec les autres, tu sera obligé d’appeler les autres, car tu seras devenu un instrument de bénédiction.

Dieu a besoin de ta vie ! Dieu a  besoin de tout ce que tu as ! Fais-lui confiance. Consacre-toi à lui ce matin ! Avance en pleine eau, fais le pas de la Foi, sépare-toi de cette morosité, de cette vie sans joie, fais partie de Son miracle aujourd’hui ! Viens à Lui, laisse-le monter chez toi ! Confie-lui les rênes de ta vie. Il y va de ton salut, du salut des tiens, du salut de tout ce qui t’entoure, de la bénédiction de l’Eglise !

Tu veux le réveil, tu veux voir sa puissance se manifester, alors, donne-lui ta vie, consacre-la lui entière, et tu verras cette gloire ineffable !



Par William Joutet


Source: enseigne-moi.com

Par Dindé - Publié dans : Messages
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Texte Libre

Ce blog, pour interpeller et inciter l'Eglise de JESUS-CHRIST à retrouver la vie qui l'animait à sa descente de la Chambre Haute!

Profil

  • Dindé
  • Le blog de Dindé
  • Homme
  • Musique Lecture Culture Politique Blog
  • Né de nouveau en Mai 1983, époux d'une femme ADORABLE et père de quatre MERVEILLEUX enfants(deux filles et deux garçons), Responsable du Groupe d'Intercession de ma communauté, Responsable du Groupe Musical (Guitare basse)et Directeur de Radio.

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés