Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 19:13
LE TRONE.jpg

LE TEMPS PASSE TRES VITE


Ceci est un court résumé du témoignage de Victoria Nehale. Pour l'avoir entièrement lu, je peux vous certifier que manquer de le lire pourrait équivaloir à manquer un virage important de votre vie. Certains en rirons. Comme ils le font de tout ce qui est relatif à la foi. Mais pour une fois, demeurez sérieux et lisez-moi ce récit. Que DIEU vous éclaire et qu'il illumine votre intelligence. Bonne lecture!



Je suis née en Namibie où j'ai vécu toute ma vie et j'ai donnée ma vie au Seigneur, le 6 Février 2005. Le Seigneur Jésus-Christ m'a révélé beaucoup de choses du monde spirituel parmi lesquelles deux voyages en enfer. Le Seigneur m'a commandé de partager mes expériences avec les gens ; Il m'a aussi avertie de ne rien ajouter ou de ne rien retirer de ce qu'Il m'a montré ou dit. Au moment où je suis en train d'écrire ce livre, fin 2006, j'ai été visité 33 fois par le Seigneur Jésus-Christ. A chaque visitation, le Seigneur me disait ceci, avant de me laisser: « Le temps passe très vite ! ».


Le premier voyage en enfer


Le 23 Juillet 2005, un jour de week-end, je pris un taxi pour un voyage de trente minutes de la ville de Ondangwa, où j'habite et travaille, pour aller dans mon village natal pour passer le week-end avec mes parents. Pendant que j'y allais, j'ai eu l'impression que quelque chose d'extraordinaire était en train de se passer cette nuit-là. Je suis arrivé à 18 H 00 et c'était le temps où les gens de la maison préparaient à manger. J'étais dans la cuisine avec le reste des membres de ma famille qui dormaient sur le sol avec un vieux drap alors que mes nièces et mes neveux chantaient des chansons de l'école du dimanche. Soudain, j'ai senti une lourde onction venir sur mon corps et je devins très faible, j'étais sous la puissance de Dieu. Je vis un homme habillé d'une robe blanche attachée d'une corde de la même couleur; Il se mit à marcher vers moi, là où j'étais couchée. Il y avait une lumière brillante autour de lui comme si cette lumière brillait à partir de son corps. Il avait des sandales ; Ses traits physiques étaient semblables à ceux qui vivent au Moyen-Orient, avec un beau teint bronzé. Son visage était très doux et plein de gloire mais j'étais incapable de le regarder dans les yeux. Quand il commença à parler, Sa voix était tendre, douce et aimable, toutefois autoritaire ; des vagues d'amour émanaient de son être.


Il étendit Sa main vers moi et me mit debout, de là où j'étais endormie. Soudain, j'étais dans un corps magnifique et transformé ; j'étais comme une jeune fille de dix-huit ans. J'étais habillée d'une robe blanche amarrée d'une corde blanche. Quoique ma robe fût blanche, le matériel était différent de celui de l'homme à côté de moi. Sa robe était soyeuse, avec un éclat que je ne sais comment vous décrire.


Il me dit, avec sa voix la plus aimable et tendre: « Victoria, je veux que tu viennes avec moi ; je vais te montrer des choses effrayantes, je t'emmène à un endroit où tu n'as jamais été avant, durant toute ta vie ». Il m'a tenu par la main droite et nous sommes partis. Je sentis comme si nous étions en train de marcher dans les airs et nous étions en train de monter dans les airs, tout le temps. Après un certain temps, je me suis sentie très fatiguée ; je Lui dis que j'étais incapable de continuer le voyage et Le supplia de m'accorder de retourner. Cependant, Il me regarda tendrement et me dit : « Tu n'es pas fatiguée, tu te sens bien. Si tu te sens fatiguée, je vais te porter mais pour l'instant, tu vas bien. La paix soit avec toi. Allons-y ! ».


L'endroit dans lequel je suis arrivée était très aride, pire que le plus sec des déserts connus de l'homme. Il n'y avait aucun signe de vie de quelque façon. Il n'y avait pas un seul arbre ou une seule petite pousse d'herbe verte ou la vue d'une seule chose vivante. C'était un endroit absolument déprimant.


Nous sommes arrivés à une entrée et l'homme se tourna vers moi et me dit: « Victoria, nous allons entrez par le portail et les choses que tu vas voir vont te faire très peur et te déranger mais reste rassurée que je suis avec toi partout où je t'emmène et je te protège très bien. Ouvre seulement tes yeux et observe tout ce que je vais te montrer ». J'étais terrifiée et je commençais à pleurer. Je protestais et je plaidais pour qu'Il me ramène. Je Lui dis que je ne voulais pas y entrer parce que je pouvais déjà voir ce qui se passait à l'intérieur. Il me regarda et me dit: « La paix soit avec toi. Nous devons allez à l'intérieur, car le temps s'en va très vite ».


Nous y sommes entrés. Je ne peux pas vous décrire l'horreur de cet endroit. Je suis convaincu qu'il n'y a pas d'autre endroit aussi mauvais que celui-là, dans tout l'univers. L'endroit était extrêmement vaste et il semble que cet endroit ne cessait de s'étendre tout le temps.


C'était un endroit où régnaient les ténèbres les plus extrêmes et la chaleur qui y est ne peut être mesurée : c'était plus chaud que la plus grande des chaleurs imaginable. Je ne pouvais pas voir la flamme du feu ou la source de la chaleur mais c'était très chaud. L'endroit était rempli d'insectes de toutes les tailles, verts, gris et noirs. Tous les insectes concevables y étaient. En plus, il y avait des vers de petites tailles, noirs, de tous les cotés et qui grimpaient partout.

 

Ces vers commençaient à grimper sur nous. L'endroit était rempli d'une odeur nauséabonde des plus désagréables ; en fait, il n'y a pas de mots pour décrire l'intensité de cette odeur, si puante dans ce lieu. Cette odeur était comme de la chair cuite mais était cent fois plus désagréable que la chair la plus pourrie que je n'ai jamais respiré de toute ma vie. Cet endroit était rempli d'un bruit de gémissements et de grincements de dents, et aussi de rires diaboliques de démons.


Le pire dans ce lieu est que c'était rempli de gens. Il y avait tant de gens qu'on ne peut les compter. Là-bas, les gens se présentent sous la forme de squelette. Je peux dire avec certitude que ces squelettes étaient des humains parce que j'ai reconnu certains de mes proches parents et des gens de mon propre village. Leurs os étaient d'une couleur sombre et extrêmement sec.


Ils avaient de longues dents aiguisées comme ceux des animaux sauvages. Leurs bouches étaient larges et étendues et leurs langues, longues et rouge-claires. Leurs mains et leurs pieds avaient de longs doigts et de longs orteils tranchants. Certains d'entre eux avaient des habits et des cornes.


Il y avait des démons qui mélangeaient les hommes les uns sur les autres : ces démons avaient l'apparence des alligators et ils étaient debout sur quatre pieds. Ils étaient à l'aise dans cet environnement et étaient constamment en train de se moquer et de tourmenter les humains.


Le bruit que ces démons faisaient était comme une célébration, on aurait dit qu'ils se sentaient très heureux et très contents ; ils étaient aussi en train de danser et de sauter tout le temps. Les humains de leur côté étaient misérables et déprimés. Ils étaient sans aide et sans espoir. Le bruit que faisaient les humains était causé par leur souffrance ; ils pleuraient, criaient, grinçaient leurs dents et étaient dans une situation désespérée, dans la peine et dans une agonie inimaginables.


Les gens, dans cet endroit, étaient innombrables mais je pouvais clairement voir que la grande majorité d'entre eux étaient des femmes. Ils étaient divisés en plusieurs groupes différents.


Même dans ces groupes, il n'était pas possible d'estimer le nombre de gens dans un seul, parce que ces groupes étaient extrêmement larges.


L'homme (Jésus) me conduisit à un côté de l'enfer. Il me regarda et me dit : « Victoria, ceci est un groupe de gens qui refusaient de pardonner aux autres. Je leur ai dit plusieurs fois et de plusieurs manières de pardonner aux autres mais ils me rejetèrent; je leur ai pardonné tous leurs péchés. Leur temps de mourir était arrivé et ils se retrouvèrent ici. Ils y seront pour toute l'éternité; ils mangent les fruits de leur travail pour toujours et à jamais. Cependant, il m'est pénible de les voir dans cet horrible endroit et dans cette situation parce que je les aime ».


Ensuite, Il m'emmenât vers un autre groupe et l'homme me dit que les gens du second groupe sont ceux qui ont des dettes. Il y avait des catégories différentes dans ce groupe. La première catégorie est celle des gens qui devaient aux autres : ils pouvaient payer mais ils continuaient à remettre au lendemain le paiement de leur dû. Ils se promettaient de payer demain, la semaine prochaine, l'année prochaine jusqu'à ce qu'ils se soient retrouvés ici. C'est ici qu'ils vont rester pour toujours, ils mangent les fruits de leurs oeuvres.


La seconde catégorie est celle des gens qui avaient des dettes qu'ils ne pouvaient pas payer mais avaient la volonté de payer. Malheureusement, ils avaient peur des conséquences parce que, peut-être que s'ils disaient la vérité, ils auraient souffert le rejet des hommes ou bien ils auraient été jetés en prison ou bien ce qu'ils ont fait allait être connu des autres et ils se seraient sentis humiliés. L'homme me dit : « Personne d'entre eux n'est venu à moi pour me demander de les aider. S'ils l'avaient fait, je les aurais aidés. Ils utilisèrent leur propre sagesse et leur propre raisonnement qui, à la fin, ne les aidèrent pas du tout. Leur temps était arrivé et ils se sont retrouvés ici, pour toujours. Ils mangent le fruit de leurs oeuvres. »


Ensuite, il me dit: « La troisième catégorie est celle des gens qui ont des dettes qu'ils ne pouvaient pas payer mais pour eux aussi personne ne vint vers moi pour me dire qu'ils avaient des dettes qu'ils ne pouvaient pas payer. S'ils l'avaient fait, j'aurais payé leurs dettes. Comme les autres, ils utilisèrent aussi leur sagesse et leur raisonnement qui ne les aidèrent pas du tout. Maintenant, ils se retrouvent dans ce lieu de tourment où ils mangent le fruit de leurs oeuvres. Mon coeur est dans la douleur pour ces gens car je les aime si tendrement ».


Dans le premier groupe, j'ai reconnu deux de mes proches parents qui sont des femmes et un jeune homme âgé de douze ans qui était aussi un de mes parents. Je savais qu'il avait douze ans parce que c'était son âge quand il est mort. Dans le deuxième groupe, j'ai aussi reconnu quelques-uns de mes parents et un pasteur que je connaissais très bien. Jakes, mon petit ami qui s'était suicidé quand il a appris que j'avais donné ma vie au Seigneur, était dans le second groupe. J'ai aussi vu quelques-uns de mes voisins dans les deux groupes.


J'ai reconnu les gens que je connaissais avant leur décès ; eux aussi me reconnurent. Mes parents étaient très en colère quand ils me virent et ils commencèrent à me dire des choses obscènes ; ils étaient en train d'utiliser le langage le plus vulgaire, en même temps qu'ils me maudissaient. L'un d'entre eux me dit que je ne méritais pas d'être avec l'homme qui était avec moi ; ils commencèrent à raconter les choses que je faisais avant que je ne donne ma vie au Seigneur. Ils n'étaient pas en train de mentir; les choses pour lesquelles ils m'accusaient étaient vraies. Jakes disait que je lui appartenais et que je devais normalement être là-bas avec lui parce que j'avais commis les mêmes péchés que lui. A première vue, le pasteur semblait être content de me voir et il me dit que j'avais bien fait d'arriver là-bas mais son attitude changea immédiatement quand il vit celui qui m'accompagnait et il se joignit aux autres qui me maudissaient et usaient de paroles obscènes. L'homme avec qui j'étais me dit de ne pas faire attention à eux car ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient.


J'étais pétrifié et extrêmement triste ; mon corps tremblait et je ne pouvais pas me tenir debout. Je pleurais de façon incontrôlable. L'homme se tourna vers moi, me serra dans ses bras et dit: « La paix soit avec toi, Victoria ! ». Ma force me revint et je me sentis en sécurité dans son étreinte. Ensuite, Il me dit que nous devions retourner. Il me regarda et me dit: « Victoria, voilà, je t'ai tout révélé. Maintenant, tu dois choisir dans quel groupe tu veux être; le choix est entre tes mains. Tu dois dire aux gens tout ce que tu as vu et expérimenté mais n'ajoute rien et ne retire rien. »


Je me souviens qu'à un moment donné, nous avions quitté cet endroit d'horreurs mais je ne savais pas où je m'étais séparée de Lui ; alors je repris conscience : j'ouvris mes yeux et je me retrouvai dans un hôpital, dans mon corps physique. J'occupais un des lits de l'hôpital Oshakati. Il y avait une perfusion sur mon bras gauche et je vis ma mère et d'autres voisins de mon village au coin de la chambre où ils me regardaient avec étonnement. Je pouvais dire en regardant le visage de ma mère qu'elle avait pleuré. Je demandais à l'une des infirmières si elle savait ce qui n'allait pas avec moi mais elle se mit à plaisanter avec moi en disant: « On t'a renvoyée ici, peut-être que tu as fais quelque chose de mal et tu as besoin de te repentir. »

L'infirmière essayait sommairement de m'expliquer ma condition mais je voyais bien qu'elle était effrayée de s'approcher de moi. Je lui ai alors demandé d'appeler le docteur qui s'occupait de moi.


Quand il vint, il me dit qu'il ne savait pas ce qui n'allait pas avec moi. Au début, il pensait que j'avais contracté le paludisme mais les résultats étaient négatifs. Il continua à me dire que ma température, mon pouls et ma pression sanguine étaient dangereusement bas mais il ne pouvait pas trouver la cause de cela. Il ajouta qu'il n'y avait rien qu'il puisse faire, il ne pouvait pas m'enregistrer avec les autres malades parce que je n'étais pas malade. La perfusion qui m'avait été donné ne fonctionnait pas bien au début mais quand j'ai ouvert mes yeux, ça marchait. Il recommanda à l'infirmière de m'administrer une autre perfusion après que la première soit finie afin que je retrouve mes forces et que je rentre chez moi.


J'avais peur de ce que je voyais et je ne pouvais pas m'arrêter de pleurer. La nausée de cet horrible endroit continuait à être aussi réelle que quand j'y étais. Les scènes de cet endroit continuaient à apparaître dans ma mémoire tout le temps. J'étais incapable de dormir et tout mon corps était en grande peine. Je senti comme si toutes les parties de mon corps se démembraient et se rassemblaient à nouveau. Oh! Qu'est-ce que je me sentais mal, très mal. J'ai eu de la diarrhée pendant une semaine entière.


Je me suis fait l'idée que je ne pourrais pas parler de mes expériences à qui que se soit parce que qui pourrait me croire ? Qu'est-ce que les gens penseraient ? Je continuais à me dire que je ne relaterais pas mes expériences à quiconque. Un de mes mentors me donna un coup de fil trois jours plus tard pour prendre des nouvelles de ma santé parce que je lui avais envoyé un message dans lequel je lui demandais de prier pour moi. Avant même que je ne le sache, je lui avais parlé de mes expériences. Quand je réalisais ce que je faisais, je lui avais déjà parlé de presque toute mon histoire. Je voulais m'enfuir. Je pleurais parce que j'étais convaincu que j'avais fait la plus grande erreur de ma vie. Maintenant que l'histoire était racontée, il n'y avait pas de possibilité de pouvoir me cacher. Je savais que si Dieu voulait que quelque chose soit dit, Il l'aurait dit ; après tout, Il est Dieu.


Le 19 Août, je me suis réveillé en sentant des signes d'onction dans mon corps physique. J'étais faible et je tremblais pendant que des vagues d'électricité traversaient tout mon corps.


Dans la soirée, je vis une lumière brillante venant dans la chambre où j'étais et au beau milieu de cette lumière, je vis un homme, le même homme que j'avais vu. Cette fois, Il s'assit sur la chaise qui était à côté de mon lit. Je ne sais d'où venait cette chaise mais elle y était lorsqu'Il est entré. C'était une belle chaise faite d'or solide, la taille de cette chaise était comme celle des autres chaises, avec un support dorsal. Sur chaque pied, il y avait une étoile enduite d'or; la même étoile était au centre du support dorsal de la chaise. Il y avait des roues blanches sur chaque pied.


Après m'avoir salué, Il me dit que j'avais beaucoup de questions à propos de Son identité et qu'Il était venu se révéler Lui-même à moi et m'expliquer certaines choses que j'avais expérimentées. Il me dit: « Je suis Jésus-Christ, ton sauveur. Si tu as des doutes, regarde mes mains. L'endroit où nous sommes allés est l'Enfer ». Quand je regardais à ses mains, je vis des cicatrices là où les clous l'avaient percé.


Cher(e) ami(e), je veux te dire que l'enfer n'est pas une imagination fabriquée par un homme. Il est bel et bien réel et c'est un lieu absolument désagréable. L'enfer n'est pas créé pour les hommes mais pour Satan et ses démons. Notre place légitime est dans les cieux avec Jésus mais nous devons choisir Jésus avant qu'il ne soit trop tard. Aujourd'hui, si tu entends sa voix n'endurcis pas ton coeur; accepte Jésus comme ton Seigneur et Sauveur personnel afin de vivre pour Lui. L'enfer est un endroit terrible: c'est un endroit de crainte et d'apitoiement; c'est un lieu de tourment, d'éternels pleurs et de grincements de dents. Satan veut emmener autant de personnes que possible avec lui. Ne coopérez pas avec lui mais coopérez avec Jésus alors vous vivrez, vous ne mourrez pas.


Je ne comprenais pas pourquoi le Seigneur me demandait de choisir entre les deux groupes qu'il m'avait montrés en enfer alors que j'étais déjà née de nouveau. J'avais accepté Jésus mais Il m'avait quand même demandé de choisir si je voulais aller en enfer ou non. Alors, je me mis à prier et demander à Dieu de me révéler ce qu'il attendait de moi et voulait que je fasse. Le Seigneur me révéla que je gardais dans mon coeur le manque de pardon et le ressentiment envers une de mes soeurs et un de mes cousins. Je demandais au Seigneur de me pardonner pour mon esprit de manque de pardon et pour avoir gardé de la colère et de l'amertume dans mon coeur envers elle. Le Seigneur me demanda d'aller et de demander pardon à mon cousin.


Le seigneur me rappela aussi qu'il fut un temps où j'avais fait la demande d'un emploi en tant qu'enseignante avec un faux diplôme. Il considérait cela comme étant une dette et un vol. J'étais déterminé à faire ce qui est juste et droit et je demandais l'aide du Seigneur et de me montrer un moyen facile pour résoudre ce problème parce que c'était un crime sérieux qui aurait pu m'envoyer derrière les barreaux (la prison). Il me dirigea vers le ministère de l'éducation nationale pour confesser ce que j'avais fait. J'étais prête à aller en prison si cela n'était pas évitable. Le Seigneur me montra sa faveur d'une manière étonnante. Les officiels du ministère de l'éducation me dirent que je devais choisir entre rembourser l'argent que j'avais reçu du gouvernement ou non. Ils me promirent de ne pas me poursuivre en justice parce qu'ils étaient stupéfaits par ma confession. Notre Dieu est un Dieu fidèle qui honore Sa parole.


Si vous êtes dans une situation similaire à celle dans laquelle j'étais, je vous encourage à faire ce qui est correct à faire, n'ayez pas peur des conséquences. Vous serez peut-être incarcérés dans une prison terrestre mais pour un petit temps. Il n'y a pas de douleur et de honte comparable à une éternité séparée de Dieu. L'enfer n'est pas un endroit de joie: il est mieux de laisser le soin à Dieu de vous juger maintenant avant qu'il ne soit trop tard. Nous ne devons pas avoir peur du jugement de Dieu pendant que nous sommes dans le temps de la grâce: nous devons Lui accorder d'exposer n'importe quels défauts de nos vies pendant que nous avons encore le temps de le faire avec Lui parce qu'il n'y a pas de pardon de l'autre côté de la tombe.


Le second voyage en enfer


Le 18 Octobre 2005, je me suis réveillé à 05 H 30 mais je ne pouvais pas aller au travail. Je me sentais très faible et ivre; je ne pouvais pas bouger ou tourner autour de mon lit et la présence du Seigneur était très forte dans la chambre. Je tremblais et je sentais de l'électricité circuler autour de mon corps. Le Seigneur me prit juste avant 08 H 00 parce que la dernière fois que j'avais regardé à ma montre avant de partir, il était 07 H 48 et Il arriva peu après cela. Il me salua et me dit que nous devions encore partir parce que le temps s'en allait très vite. Je me suis levée et nous avons commencé à marcher. La manière avec laquelle nous nous sommes mis à marcher ce jour-là était très différente de celle des autres fois; toutefois, nos pieds faisaient des mouvements de marche, nous étions en quelque sorte plus en train de flotter que de marcher.


Pendant la marche, le Seigneur Jésus me dit que tous les péchés sont mauvais et qu'il n'y a rien qui soit petit ou grand péché. Tout péché mène à la mort, que ça soit un grand ou un petit péché.


Le seigneur me dit que nous étions en route pour visiter l'enfer pour la deuxième fois. Il me demanda si j'étais effrayée, je lui répondis que oui. Il me dit: « L'Esprit de crainte ne vient pas de mon père ni ne vient de moi mais du diable. La crainte t'entraîne à faire des choses qui vont t'envoyer en enfer. »


Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu et la peur est l'opposé direct de la foi. Il est évident que la crainte ne plaît pas à Dieu parce qu'elle détruit la foi. Tout le temps que nous étions en chemin, nous marchions côte à côte mais dès que nous sommes arrivés aux portes de l'enfer, Il a pris ma main dans la Sienne et Il la garda, chaque seconde que nous avons passée en enfer. J'étais très contente de ce que le Seigneur me tienne par la main car la poignée de sa main élimina toute crainte en moi. L'endroit était le même: rien n'était différent de la première fois. Il y avait des mouches, des vers, l'odeur, les squelettes, le bruit: c'était tout à fait la même chose que quand j'y suis allé pour la première fois. Nous sommes entrés dans la même entrée répugnante et le Seigneur m'a emmenée vers un groupe de gens. Il y avait beaucoup de gens que je connaissais quand ils étaient encore en vie sur terre. Ses pauvres gens étaient dans un état terrible; ils étaient vraiment misérable et en grande agonie mais le pire d'entre tout était le désespoir qui était sur leurs visages.


Le Seigneur pointa son doigt vers une femme âgée de la cinquantaine que j'avais connu avant sa mort. Elle mourut d'un accident de voiture, au début de l'année 2005. J'étais choquée de voir cette femme en enfer parce que je la connaissais comme étant une femme qui craignait et aimait Dieu. Le Seigneur me dit que cette femme l'aimait et qu'Il l'aimait aussi; elle l'avait servi lorsqu'elle était sur la terre; elle avait conduit beaucoup de personnes au Seigneur et elle connaissait très bien la parole de Dieu. Elle était gentille avec le pauvre et les personnes en besoin; elle leur donnait ce dont ils avaient besoin et les aidait de plusieurs manières. Elle était une bonne servante du Seigneur dans la plupart des choses qu'elle faisait.


Ces paroles du Seigneur me choquèrent encore plus et je Lui demandais pourquoi Il laisserait quelqu'un qui L'avait servi si bien terminer sa vie en enfer. Le Seigneur me regarda et me dit que cette femme avait cru les tromperies du diable. Quoique connaissant très bien les Ecritures, elle crut les mensonges du diable qu'il y a de grands péchés et de petits péchés. Elle pensait qu'un « petit péché » ne la conduirait pas en enfer parce que, après tout, elle était chrétienne.


Le Seigneur continua en disant: « Je suis venu à elle de nombreuses fois pour lui dire d'arrêter ce qu'elle faisait mais à plusieurs reprises, elle trouvait des raisons et disait que ce qu'elle faisait était trop petit et elle attribuait mes avertissements à ses propres sentiments de culpabilité. Il fut un temps où elle a arrêté son jeu mais elle s'est convaincue que les avertissements n'étaient pas de Moi mais sa propre voix parce qu'elle croyait que son péché était trop insignifiant pour affliger le Saint-Esprit ».


Je demandais encore au Seigneur de me dire le péché que cette femme avait commis et Il me répondît ceci: « Cette femme avait un ami infirmier à l'hôpital Oshakati. A chaque fois que cette femme était malade, elle ne voulait pas payer le prix normal de soins; elle téléphonait à son ami pour lui demander de s'occuper des médicaments pour elle. Son ami lui disait toujours quel moment était idéal pour aller au dispensaire de l'hôpital. Au début, elle a accepté le mensonge du diable sur les grands et les petits péchés et a rejeté ma vérité; elle a ainsi emmené quelqu'un d'autre à pécher en volant pour elle. Le pire de tout, ELLE A AFFLIGE LE SAINT-ESPRIT. C'est la raison pour laquelle elle se retrouve, ici, en enfer. Même si vous emmener des millions d'âmes au Seigneur, c'est toujours possible d'aller en enfer en affligeant et en décourageant le Saint-Esprit. Vous ne devez pas seulement vous occuper du salut des âmes mais vous devez aussi être prudent de ne pas oublier votre propre âme. Soyez sensibles au Saint-Esprit en tout temps. » Après que le Seigneur ait dit ces paroles, Il m'informa que nous devions rentrer.


Plusieurs des chrétiens qui ont entendu cette histoire, la trouvent problématique. Ils me demandent toujours, « Qu'en est-il de la justification, la miséricorde et la grâce?» et «est-il possible de perdre ton salut après que tu l'aies reçu?» «Ceci n'est-il pas trop sévère?» « Dieu peut-il être cruel ? »


Ok, j'ai dit quelque part ailleurs dans ce livre que je ne présente pas ma propre théologie. Je vous parle juste des choses que le Seigneur m'a révélées et enseignées et ce qu'il m'a permise d'expérimenter. Référez-vous, s'il vous plait, à la bible pour trouver des réponses. Regardez aux versets suivants de la bible et faites-en votre propre jugement:


« Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d'être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. » (1 Corinthiens 9.25).


« Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? » (Romains 6. 1-2).


« Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. » (Romains 6.12).


« Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, Mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles. » (Hébreux 9.26-27).


M'est-il possible d'aller en enfer après avoir servi le Seigneur et emmener plusieurs personnes au Seigneur? C'est à vous de juger.


La désobéissance


Le Lundi 6 mars 2006, je fus réveillée par mon réveil-matin, à 05 H 30. Je commençais à prier et là, je réalisais qu'il y avait une énorme onction sur moi. Mon corps était très faible et je tremblais ; des vagues d'électricité circulaient autour de mon corps.


Dans l'après-midi, alors que j'étais couché sur mon lit, je vis une lumière brillante remplir la chambre. Je vis de minuscules perles rondes et blanches qui avaient la taille d'une épingle. Les perles tombèrent comme de la pluie et descendirent sur moi comme pour avoir un contact avec moi au travers de ma peau. En plus, je vis un nuage ou quelque chose ressemblant à de la buée blanche, venir d'en haut. Cette sorte de buée remplit la chambre où j'étais et vint se coller sur ma peau, au premier contact. Par la suite, je vis Jésus marchant vers moi dans ce nuage de buée. Il s'assit sur sa chaise à côté de mon lit. Je ne sais d'où venait cette chaise mais elle apparaissait dès qu'Il était sur le point de s'asseoir. C'était une magnifique chaise faite d'or pur; la taille de cette chaise est semblable aux autres chaises, avec un support dorsal.


Sur chaque pied, il y avait une étoile en argent. Une étoile similaire mais plus large était située au dos de la chaise. Il y avait une roue sur chaque pied.


Jésus me salua et me serra dans ses mains et me dit de me lever parce que le temps passait très, très vite. Il me tira par la main pour m'aider à me lever et je m'assis sur mon lit.


Ensuite, Il me dit: «Victoria, nous allons prier». Il pria dans une langue que je ne comprenais pas, je compris seulement le mot ''Amen''. Ensuite, Il continua en me demandant ce que je voyais et je Lui répondis que je voyais des groupes de personnes qui partaient travailler et d'autres qui venaient juste d'arriver à leur lieu de travail. Je vis aussi des perles blanches similaires à celles que j'avais vues. Ces perles tombèrent sur ceux qui étaient arrivés en premier au lieu de travail. Après le premier groupe, l'autre groupe arriva plus tard. Pendant qu'ils arrivaient, la pluie de perles avait cessé de tomber.


Je vis aussi d'autres groupes de personnes aller dans différentes églises, le dimanche matin. La pluie de perles blanches tombait d'abord sur les premiers arrivants. Elle continuait de tomber pendant un certain temps, ensuite, elle s'arrêtât. Les retardataires ne trouvèrent rien. Le seigneur Jésus me demanda si je comprenais ce que ces visions signifiaient et je Lui répondis que non. Alors, Il m'expliqua la vision en disant: «Ces visions signifient que làvous êtes supposés être à un temps spécifique et que vous savez à quelle heure y être, il y a toujours des anges présents pour distribuer des bénédictions mais si vous êtes en retard, vous manquerez votre bénédiction de la journée car les anges ne distribuent ces bénédictions que pour ce temps spécifique. Victoria, je veux t'avertir parce que tu es souvent en retard au travail et toujours en retard à l'église. Tu dois savoir que ces jours où tu étais en retard sans raisons valables, tu as raté mes bénédictions pour toujours pour ces jours-là ; elles ne te reviendront jamais. Victoria, tu dois arrêter cette habitude et ne plus jamais être en retard à moins d'avoir une raison valable de l'être.»


Quand le Seigneur me dis ces choses, je voulais disparaître ou bien Lui donner quelques raisons et excuses acceptables pour justifier mon indiscipline. Je Lui dis que quelquefois, je dormais un peu trop mais Il me regarda droit dans les yeux et me dit que je mentais et que j'avais une mauvaise tendance à retourner au lit après m'être réveillée afin de succomber à mon désir de dormir pour ''quelques minutes de plus''.


Après que Jésus m'eut avertie, Il dit: «Levons-nous et partons. Le temps passe très, très vite et il y a des choses que nous devons faire.»


Cette fois-ci, le Seigneur m'emmena à un endroit où je n'ai jamais été avant; c'était aussi la première fois que nous prenions la route pour marcher. Nous sommes arrivés dans un jardin rempli de belles fleurs et de beaux arbres verts: rien sur la terre n'est comparable à cette beauté. Les fleurs étaient de toutes sortes de beautés, avec des couleurs vives. Nous nous sommes assis sur un banc public du jardin qui était fait d'or pur avec de petites étoiles brillantes faites d'argent.


Lorsque nous nous sommes assis, Il pointa son doigt au devant de nous et dit : «Victoria, regarde, vois-tu cette ville? Je regardais et je vis une très grande ville très illuminée. C'était d'une beauté bien au-delà de toute description. La ville a une porte brillante en or et à l'entrée de cette porte se tenait un homme, assis, qui était d'un âge très avancé. Il avait une longue barbe blanche et des cheveux blancs. J'avais vu cet homme plus tôt et quand je demandais à Jésus qui était cet homme, Il me dit que c'était Abraham, le père de la foi.


Je vis plusieurs routes dans cette ville qui sont pavées d'or. Il y a de grands buildings et ils sont aussi brillants que de l'or. La brillance et l'éclat de cette ville sont indescriptibles. Le Seigneur Jésus se tourna vers moi et me demanda: «Que penses-tu de cette ville?». Je Lui répondis que c'était une belle ville et que je voulais y aller. Alors Il me dit: «Je vais t'y emmener si tu continues d'être obéissante et parce que ta maison y sera aussi. Demeure obéissante - parce que si tu es désobéissante, Victoria, des corbeaux voleront au-dessus de ta maison. Ta maison va être une maison pour hiboux et une cour de récréation pour les fantômes. Cependant, ne crains rien car je suis avec toi. Obéis seulement. Car pour quiconque est désobéissant, sa maison aura des corbeaux qui y voleront; elle deviendra la maison des hiboux et une cour de récréation pour les fantômes.»


Le seigneur Jésus-Christ est réel et Il nous aime d'un amour que nous ne pouvons décrire. Son plus grand désir est que nous choisissions la vie et que nous passions l'éternité avec Lui. Son coeur est dans la douleur pour toutes les personnes qui meurent et vont en enfer parce qu'elles ont décidé de rejeter le salut qu'Il leur a offert et ont choisi la mort à la place.



Que vous soyez un(e) chrétien(ne) né(e) de nouveau ou non, rappelez-vous, je vous en prie, une chose:

 

 

Le temps passe très, très vite !


 

 

Victoria Nehale

Repost 0
Published by Dindé - dans Témoignages
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 21:33
PAPE EN MITRE.jpg

 

La Bible l'avait prédit dans le livre de l'Apocalypse (chapitre 13), le Vatican et les apôtres du Nouvel ordre mondial sont en passe de le réaliser : l'avènement d'un président mondial (l'Antichrist), d'une institution financière centrale et d'une économie mondiale centralisée (Apoc. 13: 16-18). Les temps courent vers leur fin. A bon entendeur... !


 

Crise financière: la solution miracle du Vatican


Le Vatican a appelé lundi à la création d'une "Autorité publique universelle" et d'une "banque centrale mondiale" pour réguler les institutions financières dans la période actuelle de tourmente et d'incertitudes.


Le document de 18 pages, intitulé "Pour une réforme du système financier international dans la perspective d'une autorité publique à compétence universelle", devrait trouver un certain écho chez les "indignés" du monde entier qui protestent contre les dérives du système économique actuel.

"La crise économique et financière que traversent les pays interpelle tout le monde - les personnes comme les peuples - à effectuer un discernement approfondi des principes et des valeurs culturelles et morales qui sont à la base de la vie sociale en commun", indique le Conseil pontifical pour la Justice et la Paix dans une note.


Le Vatican met en garde contre "l'idolâtrie du marché" et "l'idéologie néo-libérale" selon laquelle les problèmes actuels seraient exclusivement d'ordre technique.


"La crise a révélé des attitudes d'égoïsme, de cupidité collective et d'accaparement des biens sur une vaste échelle", poursuit-il, ajoutant que les économies mondiales devaient assumer une éthique de la solidarité entre pays pauvres et riches.


"Si aucun remède n'est apporté aux différentes formes d'injustice, les effets négatifs qui s'en suivront au plan social, politique et économique seront de nature à engendrer un climat d'hostilité croissante et même de violence, jusqu'à miner les bases mêmes des institutions démocratiques, celles qui sont également considérées comme les plus solides et les plus sûres", peut-on lire dans le document.


Le Saint-Siège appelle à la mise en place d'une autorité supranationale à dimension planétaire et à une juridiction universelle chargée de guider les politiques et décisions économiques.


Une telle autorité devrait prendre comme référence l'Organisation des Nations unies pour gagner ensuite en indépendance.


STRUCTURES EFFICACES


A la question de savoir si ce document pourrait devenir le manifeste des "indignés", le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix, a déclaré :"Les gens à Wall Street doivent s'asseoir et réfléchir avec discernement pour savoir si leur gestion actuelle des finances mondiales sert les intérêts de l'humanité et l'intérêt général".


"Nous appelons l'ensemble des groupes et organisations à s'asseoir et à repenser la situation", a-t-il dit lors d'une conférence de presse lundi.


Le Fonds Monétaire International (FMI) a perdu sa capacité à réguler la création globale de monnaie et de veiller sur le montant du risque de crédit que le système assume, estime le Conseil Pontifical.


"En matière économique et financière, les difficultés plus importantes proviennent de l'absence d'un ensemble efficace de structures capable de garantir, en plus d'un système de gouvernance, un système de gouvernement de l'économie et de la finance internationale."


Le monde a besoin "d'un corpus minimum, partagé, de règles nécessaires à la gestion du marché financier mondial."


"On voit, sur le fond, se dessiner en perspective l'exigence d'un organisme assurant les fonctions d'une sorte de 'Banque centrale mondiale' réglementant le flux et le système des échanges monétaires, à la manière des banques centrales nationales", note le document.


Le Conseil pontifical reconnaît que la mise en place de ces deux instances prendra des années et se heurtera à une résistance de la part des acteurs mondiaux.


"Cette transformation s'effectuera au prix d'un transfert, graduel et équilibré, d'une partie des attributions nationales à une Autorité mondiale et aux Autorités régionales, ce qui s'avère nécessaire à un moment où le dynamisme de la société humaine et de l'économie, ainsi que le progrès de la technologie, transcendent les frontières qui se trouvent en fait déjà érodées dans l'univers mondialisé."

 



Source : LA TRIBUNE.FR

 

Repost 0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 21:31

 

LE GRAND TRONE

 

Michael Jackson est en enfer

 

Jésus me dit que beaucoup de célébrités marchent vers l’enfer. Les gens célèbres et importants. Tenez par exemple Michael Jackson. Il était célèbre dans le monde entier mais il était sataniste. Bien que la plupart des gens ne le voient pas sous cet angle, c’est la vérité. Il avait signé un accord avec le diable: il a signé un contrat avec Satan; lequel contrat lui permettait d’avoir de la renommée en vue d’attirer beaucoup de fanatiques.

 

J’ai vu les démons marcher sur les gens en enfer de manière semblable au pas de danse qu’ils exécutaient sur la terre. Ils glissaient en arrière et non en avant, pendant qu’ils se réjouissaient de l’angoisse qu’ils faisaient subir à leurs victimes.

 

’’Laisse-moi te dire que Michael Jackson est en enfer.’’ Le Seigneur me l’a montré après sa mort.

Il  m’a donné l’occasion de voir Michael Jackson tourmenté par le feu. Je criais au Seigneur : “ Pourquoi?” Ce n’était pas agréable de le voir tourmenté. Et comment il poussait des cris de détresse. Tout fanatique qui écoute les chansons de Michael Jackson ou les chante, je t’avertis que le diable te piège dans sa toile pour que tu finisses en enfer. Maintenant même, renonce à ça, au nom de Jésus Christ! Jésus veut te libérer pour que tu ne te perdes pas.

 

Tous les hypocrites et les rétrogrades, vers l’enfer

 

Le Seigneur me dit: “ Ma fille, il y a aussi les gens qui me connaissent  qui sont en route vers l’enfer.” Je demandai : “Seigneur, comment est-ce possible que les gens qui te connaissent aillent en enfer?”. Il répondit: “la personne qui abandonne ma voie et celle qui mène une vie double.”

 

Il me montra les gens qui se dirigeaient vers l’enfer. Ils étaient liés des mains aux pieds. Ils portaient chacun une robe blanche mais déchirée, teintée et froissée. Jésus dit: “Ma fille, vois comment mon peuple s’est éloigné de moi. Ma fille, je t’informe que je ne viens pas pour ce genre de personnes. Je viens pour un peuple saint, prêt, sans tache, sans ride, sans souillure... va leur dire de retourner sur l’ancien chemin.” (Ephésiens 5: 26-27).

 

 Je commençais à voir beaucoup de mes oncles et beaucoup de ceux qui ont abandonné le Seigneur. Va-leur dire que j’attends qu’ils déchargent leur fardeau sur moi et je leur donnerai le repos.

Jésus était en train de pleurer: “Ma fille, ils viennent ici. Va dire à tes oncles, aux membres de ta famille, qu’ils se dirigent vers l’enfer! Beaucoup ne te croiront pas, mais je suis ton témoin fidèle, je suis ton témoin fidèle. Je ne t’abandonnerai jamais. Même s’ils ne veulent pas croire, va leur dire la vérité, car je suis avec toi. Je te montrerai aussi comment les gens arrivent à cet endroit.”

 

Nous sommes allés vers un tunnel où il y avait des multitudes de gens qui tombaient vers l’abîme. Pas par millier, ni par deux milliers, mais  nombreux comme le sable de la mer. Ils tombaient par seconde, comme une main remplie de sable qu’on déversait. Les âmes tombaient rapidement. Jésus  pleurait, il dit: “Ma fille, voilà comment l’humanité périt, voilà comment elle se perd!... Ma fille, ça m’attriste de voir l’humanité périr.”

 

Les démons se réunissent en enfer et font des plans de destruction contre les pasteurs

 

Jésus dit: Les démons aussi se réunissent en ce lieu.”. Et je dis: “ les démons en réunions ?”. Jésus dit: Oui ma fille, ils se rencontrent pour planifier ce qu’ils feront au monde. Ils tiennent des réunions secrètes, chaque jour. Ainsi dit, Jésus m’amena à une cellule où j’ai vu une table en bois avec des chaises tout autour.

 

 Il y avait des démons de toutes sortes. Jésus expliqua: “Ma fille, ils font des plans maintenant pour aller détruire les familles des pasteurs, des missionnaires, des évangélistes et tous ceux qui me connaissent. Ils veulent les détruire. Ils ont beaucoup de flèches (c'est-à-dire, beaucoup de ruse dans leur sac).”

 

Les démons riaient en se moquant et disaient: “Détruisons le monde et amenons-le ici.” Jésus dit: Va-leur dire que je suis avec eux. Qu’ils ne laissent aucune porte ouverte, qu’ils ne laissent aucune place à Satan car il est comme un lion rugissant cherchant qui dévorer (1 Pierre 5: 18).

 

Mais (…) l’unique lion réel est celui de la tribu de Juda, Jésus-Christ de Nazareth (Apocalypse 5: 5) ! Jésus dit: “Ma fille, ils veulent spécialement détruire les familles de pasteurs.”

 

Je demandai : Pourquoi veulent-ils détruire les familles de pasteurs ? Et Jésus répondit: “Parce qu’ils sont les bergers de plusieurs brebis que le Seigneur leur a confiées. Ils veulent que ces brebis retournent dans le système du monde, retournent en arrière et finissent en enfer... Va dire aux pasteurs de dire la vérité. Va-leur dire de prêcher la vérité et de dire tout ce que je leur ai dit. Qu’ils  ne gardent rien  pour eux-mêmes.

 

        Il y a des enfants aussi en enfer

 

Quand on quittait cet endroit, il me dit: Je veux te montrer quelque chose (...) ; il y a aussi des enfants ici.” Et je répondis: “Seigneur, les enfants en enfer? Pourquoi sont-ils ici ?”. Ta parole dit: Laissez les petits enfants venir à moi et ne les en empêchez pas car le royaume des cieux appartient à ceux qui sont comme eux. (Matthieu 9: 14).

 

 Jésus répliqua: Ma fille, c’est vrai, le royaume des cieux appartient à ceux qui sont ainsi, mais cet enfant doit venir à moi, car quiconque vient à moi ne sera pas rejeté.” (Jean 6: 37).

 

Le danger des dessins animés et des feuilletons télévisés

 

 A l’instant même, le Seigneur me montra un garçon de 8 ans tourmenté par le feu. Le garçon criait: “Seigneur, aie pitié de moi, retire-moi de cet endroit ; je ne veux pas y être.” Il continua à pleurer et à crier. Jai vu les démons  autour de ce garçon qui ressemblaient aux images de la bande dessinée. Il y avait “ Dragon Boy Z”, “Ben 10”, “Pokemon”, “Dora”, etc.

 

“Seigneur, pourquoi le petit garçon est ici ?”. Jésus me montra un écran géant de la vie de cet enfant. J’ai vu comment il passait toute sa vie devant l’écran de la télévision en train de regarder ces bandes dessinées.      

 

Jésus dit: Ma fille, ces bandes dessinées, ces films, ces feuilletons télévisés qui passent chaque jour à la télévision sont les instruments sataniques pour détruire le monde... Regarde, ma fille, ce qui s’est passé.”

 

J’ai vu comment le petit garçon était rebelle et désobéissant à ses parents. Quand ses parents lui parlaient, il sortait en courant. Il renversait les choses et désobéissait aux parents. Après cet événement, une voiture l’a écrasé et ce fut la fin de sa vie sur terre. Jésus m’expliquait: Depuis lors, il est ici, en enfer.”

 

Je regardais le petit garçon, comment il était torturé. Jésus dit: “Ma fille, va dire aux parents d’instruire leurs enfants à la lumière de ma parole.”(Proverbes 22: 6).

Le Seigneur me dit quelque chose de très attristant et pénible: “Il y a beaucoup d’enfants ici à cause des bandes dessinées et à cause de la rébellion”. Je lui demandai: “Seigneur, pourquoi doit-on blâmer la bande dessinée ?”. Et il expliqua:

 

“Parce que les bandes dessinées sont des démons qui véhiculent la rébellion, la désobéissance, l’amertume et la haine chez les enfants; d’autres démons possèdent ces enfants pour qu’ils ne fassent rien de bon que du mal. N’importe quoi que les enfants voient à la télévision, ils veulent le reproduire dans la vie réelle.”

L’enfer existe,  c’est réel et même les enfants doivent décider où aller. Je dis: “Seigneur, dis-moi, pourquoi les enfants sont ici ?”. Et Jésus répondit: “Dès qu’un enfant est conscient qu’il y a l’enfer et le paradis, alors il a un choix à faire.”

 

Le Royaume des Cieux

 

 

 Il y a tant de choses à dire au sujet de l’enfer, maintenant, laissez-moi partager ce que j’ai vu au paradis. Jésus dit: “Ma fille, maintenant, je vais te montrer ce que j’ai préparé pour mes Saints.” Nous avions quitté l’enfer par le tunnel. Pendant que nous marchions dans le tunnel, tout d’un coup, nous sommes arrivés là où il y avait une forte lumière. Jésus dit: Ma fille, je vais te montrer ma gloire’’.

 

On a commencé l’ascension vers le Royaume des Cieux! Aussitôt, nous sommes arrivés devant une porte sur laquelle est écrit en grand caractère doré: “ Bienvenue au Royaume des Cieux !”  

 

Jésus dis : Ma fille, vas-y car je suis la porte et celui qui entre par moi, entrera et trouvera des pâturages.” (Jean 10: 9).

Après qu’il ait dit ces mots, la porte s’ouvra et nous sommes entrés. J’ai vu les anges  en train de glorifier, honorer, adorer le Père Céleste! (Apocalypse 7: 11-12). Nous avons continué à marcher et nous nous sommes approchés d’une table; cette table, on pouvait voir le début mais pas la fin (Apocalypse 19: 9).

 

 J’ai remarqué l’immense trône, puis les petits trônes entourés de milliers de chaises. Entre les chaises, il y avait des vêtements munis de couronnes.

Jésus dis: “Ma fille, la couronne que tu vois là est la couronne de vie.” (Apocalypse 2: 10).

Jésus dit: Ma fille, voici ce que j’ai préparé pour mon peuple.” J’ai vu que la table était couverte d’un tissu blanc aux extrémités dorées. Il y avait des assiettes et des gobelets en or, puis des fruits de tout genre. Tout était déjà prêt. C’était merveilleux ! Il y avait un grand récipient au milieu de la table contenant un vin divin pour le dîner. Et Jésus dit: “Ma fille, tout est prêt pour l’accueil de mon église.”  

On est allé à un autre endroit où j’ai vu beaucoup de gens dans un jardin. C’était les gens bien connus de la Bible, mais ils n’ont pas vieilli; ils sont tous jeunes. Il y avait ce jeune homme avec un mouchoir à la main qui dansait en tourbillonnant pour glorifier le Seigneur.

 

Jésus dit: Ma fille, ce jeune homme que tu vois est mon serviteur David.” Il glorifiait le Père. Aussitôt, d’autres jeunes hommes apparurent et Jésus me les présenta Ma fille, celui-ci, c’est Josué. Celui-là, c’est Moïse et cet autre-ci, c’est mon serviteur Abraham.” Jésus les appelait par leur nom. Ils avaient tous la même expression. Jésus me dit: “Ma fille, cette femme que tu vois-là, c’est ma servante Marie Madeleine, et cette autre-là, est ma servante Sara.”  

 

Voici Marie, celle qui a donné naissance à Jésus (…). Ma fille, je t’informe qu’elle n’est au courant de rien de ce qui se passe sur la terre”.

 

’’Va dire donc au monde, et à tous ceux qui lui adressent des prières, que l’enfer les attend,  car  aucun idolâtre n’héritera le Royaume des cieux.’’

 

 Puis, il me dit encore :

 

’’Va-leur dire que s’ils se repentent, ils pourront alors entrer dans mon royaume. Dis-leur que c’est moi qui les aime et que Marie n’a rien à avoir avec ça. La seule personne à qui ils doivent  adresser des prières, c’est moi, car ni Marie ni Saint Grégoire, ni aucun autre Saint ne peut leur offrir le salut. Je suis le Seul qui sauve et en dehors de moi personne, personne, personne d’autre ne peut sauver ! ’’

 

Il a répété trois fois que personne d’autre ne peut sauver. Il n’y a que Lui seul qui sauve.

Le monde est victime de la ruse de Satan. Les gens croient qu’en réalité, il existe  certains saints capables de les sauver ou de les aider. Or, ce ne sont en réalité que des ruses démoniaques, qui opèrent au travers d’une idole, faite de mains d’hommes.

 

Laisse-moi te dire que le Seigneur veut te donner le meilleur, il veut que tu hérites du royaume des Cieux, que tu puisses te repentir et quitter l’idolâtrie. Parce que l’idolâtrie ne peut pas te sauver. Jésus Christ de Nazareth est le seul qui sauve, qui a donné sa vie pour vous et moi et pour toute l’humanité. Comme il pleurait, il me dit : “S’il te plait ma fille, ne garde pas silence; va dire la vérité. Va-leur dire ce que je t’ai montré.”

 

Dieu exige le voile à toutes les femmes chrétiennes

 

J’ai vu comment Marie glorifiait elle-même le Seigneur. J’ai vu les femmes avec de beaux cheveux très longs. Je dis: “Qu’elles sont belles, ces femmes !” Il me dit: ’’Ma fille, va dire aux femmes de prendre soin du voile que je leur ai donné.’’

 

 Puis il me dit: “J’ai quelque chose d’important à te montrer.”

 

 J’ai regardé au loin et j’ai aperçu une cité rayonnante, une cité en or ! Je dis: “Seigneur, c’est quoi ça ? Je vais m’y rendre.” Il répondit: “Ma fille, je vais te montrer ce qu’il y a là. Ce que tu vois, c’est le domaine céleste, les palais célestes qui sont prêts pour mon peuple.”

 

On se mit à marcher, jusqu’à ce que nous arrivions sur un pont en or. Après l’avoir traversé, on est arrivé sur une route en or ! (Apocalypse 21: 21). Tout était beau, brillant comme un verre rayonnant. C’était vraiment surnaturel, inexplicable ! On a vu les palais célestes et on observait comment des milliers d’anges les bâtissaient. Quelques anges construisaient rapidement, d’autres construisaient lentement et en fin les autres ne bâtissaient pas du tout. Je demandai au Seigneur: “Comment se fait-il qu’il y en a qui construisent vite, d’autres lentement et ceux-ci qui ont arrêté de bâtir ?”. Le Seigneur explique:

 

 Ma fille, c’est comme ça que mon peuple travaille, mes anges travaillent au rythme de mon peuple sur la terre (...). Mon peuple ne partage plus l’évangile. Mon peuple ne jeûne plus. Mon peuple ne se met plus sur la route pour distribuer les brochures qui annoncent la vérité, mon peuple a maintenant honte. Va-leur dire de retourner sur l’ancien chemin. Ces anges que tu as vus ne faisant plus rien, appartiennent à ceux qui m’ont abandonné. Ma fille, va-leur dire de retourner sur le bon chemin’’.

 

 (Jérémie 6: 16) et ainsi dit, il se mit à pleurer.

 

J’entendais d’autres personnes chanter et j’ai demandé au Seigneur: “Seigneur, je veux que tu m’amènes là où les gens chantent”. Jésus m’observa un moment  et je su qu’il m’observait bien que je ne pouvais voir son visage. Je ne pouvais voir que le mouvement de son visage. Quand ses larmes mouillaient ses vêtements, je lui ai demandé pourquoi il pleurait. Mais il ne me répondait pas. Plus tard, on est arrivé dans un beau jardin. Là, au milieu des palais célestes, j’ai vu des fleurs qui bougeaient.

 

 Le Seigneur pointa de doigt et dit: Ma fille, écoute, ces fleurs me glorifient, elles sont en train de m’adorer ! Mon peuple ne fait plus ce qu’il avait l’habitude de faire, mon peuple  ne m’adore plus, ne me glorifie plus, ne me cherche plus comme auparavant. C’est pourquoi, je te dis d’aller leur dire de me chercher, car j’irai, j’irai, j’irai pour un peuple qui me cherche en esprit et en vérité, pour un peuple qui est prêt, pour un peuple saint ! ’’.

 

 En pleurant, il continua: Je reviendrai, je reviendrai très très bientôt !’’.Puis, j’ai compris pourquoi il pleurait; parce qu’il vient mais non pour ceux qui croient en partie. Il va venir seulement pour ceux qui le cherchent en esprit et en vérité. Puis, le Seigneur me dit que je dois rentrer sur la terre. Je dis : Seigneur, je ne veux pas rentrer sur la terre! Qu’est-ce que cela veux dire ? Retourner sur la terre ? Je veux rester avec toi. Tu m’as amené ici et je n’irai nulle part car je suis avec toi!’’.

 

Jésus dit:

Ma fille, c’est nécessaire que tu retournes sur la terre pour témoigner que ma gloire est réelle, que ce que je vais te montrer est réel, que ce que tu as vu est réel, pour que le monde vienne à moi, se repente et qu’il ne périsse pas.

En pleurant, je suis tombé à ses pieds, et j’ai pu voir ses plaies. Je demandai: Seigneur, c’est quoi, ces blessures’’. Il répondit: “Ma fille, c’est la cicatrice d’hier quand j’ai donné ma vie pour l’humanité.”

 

Il m’a aussi montré les cicatrices dans ses mains. Je demandai: “Seigneur pourquoi as-tu encore ces cicatrices? Il me dit: “Ma fille, c’est la cicatrice qui est restée.” Puis j’ai demandé: “ Va-t-elle disparaitre ?”. Il répondit: “Ma fille, ça va disparaitre quand tous les saints seront réunis, ici (…). Viens, je dois te ramener sur terre. Ta famille et les nations t’attendent.”

 

J’ai essayé de résister mais il pointa la terre de son doigt et dit: “Regarde, ce peuple que tu vois, ce sont les membres de ta famille, ce corps que tu vois-là, tu y retourneras. Il est temps de quitter ce lieu.”

 

Puis, il m’amena à travers une rivière claire comme de l’eau de roche et dit: Regarde, plonge dans l’eau.” Avant que je n’entre dans cette rivière de l’Eau de vie, je ressentais une joie indescriptible, mais après l’immersion dans l’eau, j’étais transportée de joie. Je pensais que je n’aurai plus à retourner sur la terre, mais le Seigneur me dira: “Ma fille, tu dois retourner sur la terre.  Je vais te montrer quelque chose. Comment je viendrai sur la terre pour un peuple saint.

Je vais te montrer comment sera le jour de l’enlèvement.”

 

 

L’Enlèvement et la Tribulation.

 

Nous nous sommes dirigés vers un endroit où il y avait un écran géant, j’y ai vu des gens, je pouvais voir le monde entier. Puis soudainement, j’ai vu des multitudes de gens disparaitre, les femmes enceintes voyaient leur grossesse disparaitre. Elles avaient l’air hébété, poussant des cris de détresse. Les enfants disparaissaient de partout.

 

Des milliers de gens couraient d’un endroit à un autre, en hurlant. “Ce n’est pas possible, ce n’est pas possible ! Qu’est ce qui se passe ?”. J’ai vu ceux qui connaissaient le Seigneur mais qui ont raté l’enlèvement. Ils disaient que le Seigneur est venu, l’enlèvement a eu lieu. Ils hurlaient et voulaient se tuer mais ne pouvaient pas.

 

Le Seigneur me dit: “Ma fille, en ce jour-là, la mort va fuir et l’Esprit Saint ne sera plus sur la terre.” (Apocalypse 9: 6). Il y avait des accidents partout, mais je n’ai vu aucun mort.  Tous étaient en vie bien que blessés.

J’ai vu un trafic intense avec des milliers de personnes. Il me dit: Ma fille, regarde comment tout va se passer.” Puis, j’ai vu des gens courant d’un endroit à un autre, en hurlant: “Christ revient, revient !”. Ils suppliaient: “Seigneur, pardonne-moi, pardonne-moi, emmène-moi avec toi !”. Mais le Seigneur me dira d’une voix marrante: “En ce moment-là, ce sera trop tard. C’est maintenant ou jamais, le temps de se repentir... Ma fille, va dire au monde de me chercher, car en ce temps-là, il n’y aura plus d’opportunité.” (Esaïe 55: 6).

 

 Ma fille, ce sera trop tard  pour tous ceux qui ont raté l’enlèvement.” Quand Jésus  réalisa comment les gens étaient  restés, il commença à pleurer et dit: “Ma fille, j’irai au monde comme c’est écrit dans 1 Thessaloniciens 4: 16-17:

 

Car à un signal donné, à la voix de l’Archange, au son de la trompette de Dieu, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et les morts en Christ  ressusciteront d’abord. Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons emportés ensemble avec eux dans les nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs; et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur...” 1 Thessaloniciens 4: 16-17.

 

Mais ce n’est pas tout le monde qui ira avec le Seigneur. Seuls ceux qui font sa volonté (Matthieu 7: 21) et qui vivent dans la sanctification. Car le Seigneur me dit: Seuls ceux qui sont purs entreront dans le Royaume des cieux, (Hébreux 12:14). Personne ne connait, ni le jour, ni l’heure à laquelle j’irai pour mes saints, même les anges ne sont pas au courant.”

(Matthieu 24:36).

Sur l’écran, je voyais les gens tourner en rond. Les magasines et les infos télévisées annonçaient que: “JESUS  ETAIT ARRIVE”. L’écran s’effaça, et Jésus conclu en disant: J’irai pour un peuple saint.” C’était tout ce qu’il m’a montré. Après cela, il me ramena sur terre.

 

Entourés d’anges, nous amorcions la descente  par les escaliers en blanc très beaux, bornés de fleurs. Je pleurais tout au long du chemin, suppliant Jésus: “Seigneur, s’il te plait, ne me laisse pas ici, emmène-moi avec toi!” Il répondit:

 

 Ma fille, les nations, ta famille et plein d’autres gens t’attendent pour ce message... Tu dois donc rentrer dans ce corps. Tu dois recevoir la vie pour témoigner de ce que tu as vu. Beaucoup ne te croiront pas. D’autres par contre te croiront, mais sache que moi, je suis ton témoin fidèle. Je suis avec toi. Je ne t’abandonnerai jamais.


 

Que DIEU vous bénisse, en JESUS-CHRIST notre SEIGNEUR!

Repost 0
Published by Dindé - dans Témoignages
commenter cet article
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 21:20


      LE GRAND TRONE 

 

Le Royaume des Cieux, l’Enfer et le retour de Jésus-Christ par Angelica Zambrano.

 

 

Je m’appelle Angelica Elizabeth Zambrano Mora. J’ai 18 ans, j’ai fais mes études au collège "Colegio José María Velazco Ibarra", ici a El Cantón, El  Empalme, Equateur.

J’ai accepté Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur pour la première fois à l’âge de 12 ans, mais je me suis dit: “ Aucun de mes amis n’était charismatique et je me sentais mal à l’aise en leur présence”, si bien que j’ai rejeté la foi en Dieu et je me suis lancée dans une vie mondaine très dégoutante. Mais le Seigneur m’a fait grâce. A l’âge de 15 ans, je me suis réconciliée avec le Seigneur mais j’étais toujours indécise.

A mon 17ème anniversaire, je me rapprochai du Seigneur. Le 28 avril, je lui ai dit: “Seigneur, je ne suis pas fière de moi, je sais que je suis une pécheresse,” et je lui ai exprimé ce que je ressentais. “ Seigneur pardonne-moi. J’aimerais que tu écrives mon nom dans le livre de vie et que tu m’acceptes comme ta fille”.

 Je me suis repentie et je donnai ma vie à nouveau au Seigneur…

Puis, en Août, j’ai été invitée à jeûner pendant 15 jours. J’ai accepté volontiers mais avant de commencer, j’ai dit: “Seigneur, j’aimerais que tu t’occupes de mon cas, ici.”

Pendant le jeûne et prière, (…) j’ai demandé alors un signe témoignant que le Seigneur était avec moi et il me révéla Jérémie 33: 3,

“ Invoque-moi, et je te répondrai; Je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.”Je réfléchissais, “Ceci ne peut signifier que le Paradis et l’Enfer.” Si bien que j’ai dit: “Seigneur, je veux que tu ne me montres que le Paradis mais pas l’Enfer, car j’ai appris que c’est un endroit horrible…”

Après le jeûne (…), j’ai prié durant tout le mois d’Août, puis en Novembre un serviteur de Dieu est venu chez nous et m’a dit: “Que le Seigneur vous bénisse !”. Je  répondis “Amen !”.

 

 Il dira par la suite qu’il est venu nous donner un  message de la part de Dieu (...).

 

 “Tu dois te préparer car le Seigneur te montrera des choses formidables que tu ne connais pas. Il va te faire visiter le Royaume des Cieux et l’Enfer tel que tu l’as souhaitée en te référant au passage biblique Jérémie 33: 3.”

 

Je m’étonnai en lui demandant comment il était au courant de mon secret. Il répondit : “ Le même Dieu que nous servons et adorons m’a révélé la même chose.”

 

Peu après, on s’est mis à prier. Quelques sœurs en Christ de mon église et de ma famille priaient avec nous. Aussitôt qu’on s’est mis à prier, j’ai vu le ciel s’ouvrir. Si bien que j’ai dit: “Je vois les cieux s’ouvrir  et deux anges sont en train de faire leur descente vers nous!”

 

 L’homme dit : “Demande-leur quel est l’objet de leur visite”. Ils étaient géants et beaux, avec de belles ailes. Ils étaient robustes et brillaient, ils paraissaient transparents, rayonnant comme de l’or. Ils portaient des sandales en cristal et des vêtements célestes.

 

 “Pourquoi êtes-vous ici?”.Ils souriaient en disant : “Nous sommes ici en mission...nous sommes ici puisque tu dois visiter  le Paradis et l’Enfer et nous ne te quitterons pas jusqu’à ce que la mission s’accomplisse.”

Je  répondis : “D’accord, mais je ne veux que visiter le paradis, pas l’enfer.” Ils souriaient sans mot dire et ont demeuré parmi nous (…)

 

Le 7 novembre, quand je revenais de l’école, j’ai entendu une voix qui m’a dit: “Apprête-toi car tu mourras, aujourd’hui”.J’ai su que c’était l’Esprit Saint car je pouvais l’identifier. J’ai ignorée sa voix et j’ai dit: “Seigneur, je ne veux pas mourir !”. Il répliqua: “Apprête-toi car tu mourras, aujourd’hui!”, cette fois-ci, il parla à haute voix et avec autorité.

 

Maxima: (la mère)

A 15h 30, le Seigneur a demandé à son serviteur d’appliquer l’huile d’onction à ma fille. Quelques-uns parmi nous se sont retirés avec elle dans la chambre. Le Seigneur nous a accordé deux minutes pour appliquer l’huile d’onction de la tête au pied. Ce qui fut fait.

 

La Mort

 

Angelica :

Ma mère et Fatima Navarrete (une sœur en Christ) m’ont ointe. Mais pendant qu’elles appliquaient l’huile, j’ai senti quelque chose comme du verre me couvrir. C’est difficile à expliquer. Je me sentais couverte d’une armure et je ne sais pas comment l’expliquer. Après cela, ils n’étaient plus à mesure de me toucher.

 

Maxima (la mère) :

Pendant qu’on priait, j’ai essayé de lui imposer la main, mais je ne pouvais plus. Il y avait une sorte d’armure autour d’elle. C’était étrange, personne ne pouvait la toucher! Cette armure d’environ 30 cm va de la tête jusqu’au pied. Ce qui m’a troublé davantage, c’est le fait que je ne pouvais pas lui imposer la main, chose que j’ai fait plusieurs fois au service du Seigneur. J’ai dit: “Oh, il s’est passé quelque chose !”.Je me suis mise à prier (…) et vers 16h, ma fille est tombée par terre.

 

Angelica:

Pendant la prière  j’ai  commencé à étouffer, je ne pouvais plus respirer (…). Quand j’ai regardé vers les cieux avec mes yeux spirituels, j’ai vu le ciel s’ouvrir. J’ai vu les anges en multitudes s’assembler et au milieu d’eux j’ai vu une lumière 10.000 fois plus brillante que le soleil. Et j’ai dit: “Seigneur, c’est toi qui vient!?” 

 

Maxima (la mère)

Quand elle est  tombée par terre, on a essayé de la tenir debout mais elle ne pouvait plus se tenir seule (…). Le Seigneur a pris sa vie (…).

J’ai pris un drap et je l’ai couverte, puis elle commençait  à se refroidir. Ses cheveux étaient projetés en arrière comme celui d’un mort et elle est devenue très froide comme un  glaçon.

 

Angelica:

Jésus faisait la descente et je sentais mon corps mourir. Au fur et à mesure que Jésus et les anges s’approchaient, je sentais que je partais et je n’étais plus moi-même. Je n’étais plus en vie, je mourais et c’était angoissant! Quand mon corps est tombé par terre, ils étaient déjà là. Ma maison était pleine d’anges et au milieu des anges, j’ai vu une lumière plus brillante que le soleil…

Je voulais toucher mon corps et y retourner mais je ne pouvais plus, c’était comme tenter de saisir l’air avec la main; ma main passait carrément à travers mon corps. Personne de ceux qui priaient ne pouvait m’entendre. Je criais: “Seigneur, aide-moi!”

 

  Le Seigneur Jésus-Christ

 

Angelica:

En ce moment, j’ai écouté la voix du Seigneur, une belle voix telle le tonnerre, remplie d’amour: “N’aie pas peur car je suis Jéhovah, ton Dieu, et je suis venu te montrer ce que je t’ai promis. Lève-toi car je suis Jéhovah qui te tient par la main droite et qui te dit de ne pas craindre car je vais t’aider.”

 

(…) Il y avait une forte lumière qui brillait (…). J’ai vu un homme beau, géant, élégant et la lumière émanait de lui. La lumière était tellement brillante que je ne pouvais pas identifier son visage! Mais je pouvais voir ses beaux cheveux dorés et un vêtement blanc muni d’une large bande dorée qui contournait sa poitrine et sur laquelle il est écrit: “Roi de rois et Seigneur de seigneurs”.

 

 J’ai regardé  à ses pieds, il portait des sandales dorées rayonnant d’un éclat d’or. Il était très beau! Il m’a tendu la main. Quand j’ai touché sa main, ma main n’est pas passée au travers de lui comme se fut le cas avec mon corps. Je me demandais: “ Qu’est ce qui se passe? Et il a répondu:

 

Je vais te faire visiter l’Enfer pour que tu ailles informer l’humanité que cet endroit existe réellement. De même, je vais te montrer ma gloire pour que tu dises à mon peuple de s’apprêter car je vis réellement et ma gloire est réelle.” Il me dit: Ma fille ne craint rien”.

 

 Il le répéta de nouveau et je répliquai: “Seigneur, je voulais plutôt te signifier que j’ai envie de visiter le paradis  mais pas l’enfer car c’est un endroit horrible!”. Il dit :

 “Ma fille, je serai avec toi. Je ne t’abandonnerai pas, je vais te montrer l’enfer car il y a beaucoup de gens qui sont au courant de son existence mais malheureusement, ils n’éprouvent aucune peur, ils pensent que c’est de la blague et beaucoup n’en connaissent rien. Voilà pourquoi tu dois visiter l’enfer car il y a plus qui périssent par rapport à ceux qui entrent dans ma gloire.” 

 

Quand il a fini de parler, je voyais des larmes qui coulaient jusqu’à mouiller ses vêtements. J’ai demandé: “Seigneur, pourquoi pleures-tu?”. Il répondit: “Ma fille, puisqu’il y en a plus qui périssent et je vais te le montrer pour que tu ailles dire la vérité et que tu ne retournes pas à cet endroit.”   

 

L’enfer

 

Tout a coup quand il parlait, tout commença à bouger. La terre trembla et s’ouvrit. J’ai vu un trou noir en-dessous. On était debout sur une sorte de rocher entourés d’anges. Je dis : “ Seigneur, je ne veux pas y aller”.

Il  répondit : “ Ma fille, ne crains pas car je suis avec toi.”

 

En un clin d’œil, on est descendu dans ce trou noir. J’essayais de voir mais il y avait une obscurité profonde. J’ai vu un grand cercle  et j’ai entendu des millions de voix. J’avais très chaud et je sentais ma peau brûler.

J’ai demandé: “Seigneur, c’est quoi ça? Je ne vais pas y aller!”

 

 Le Seigneur m’expliqua que ça n’était que l’entrée du tunnel qui mène en Enfer. Il y avait une odeur répugnante, dégoutante, nauséabonde et je suppliais le Seigneur de ne pas y aller.

 

 Il répondit: “Ma fille, c’est nécessaire pour toi de faire la connaissance de cet endroit.”  Je criais : “ Mais pourquoi, Seigneur?” et il dit: Pour que tu dises la vérité à l’humanité qui est en train de périr, elle est perdue et il n’y a que peu qui entrent dans mon royaume.” (Matthieu 7: 14). En disant cela, il pleurait. Ses propos me réconfortaient  si bien que j’ai continué à marcher.

 

On est arrivé au bout du tunnel, quand j’ai regardé en bas, j’ai vu l’abîme couvert de flammes. Le Seigneur dit: “Ma fille, je te donne ceci.” Il s’agissait d’un classeur avec des papiers vierges. “ Ma fille, prend ce crayon pour que tu écrives tout ce que je te montrerai, ce que tu verras et ce que tu écouteras.

Tu écriras tout textuellement comme tu l’observeras, comme tu le vivras.” Je dis : “Seigneur, je le ferai mais je vois déjà assez, Seigneur. Des âmes en tourment dans d’immenses flammes”.

 

J’ai dit à Jésus: “Je témoignerai que l’Enfer est réel, que l’Enfer existe, mais sors-moi de cet endroit!”. Il répliqua: “Ma fille, on n’est même pas encore en Enfer; je ne t’ai encore rien montré et tu veux déjà que je te retire d’ici?” Je  répondis: “S’il te plait, Seigneur, sors-moi de cet endroit.” Puis nous commencions à descendre vers l’abîme! Je me suis mise à pleurer et à crier: “Seigneur, non, non, non, non, je ne veux pas y aller!” Et il répliqua: “Tu as intérêt à voir cet endroit.” 

 

J’ai vu des démons horribles de toutes sortes, petits et grands; ils couraient si vite et tenaient quelque chose à la main. “Seigneur, pourquoi courent-ils si vite et qu’est-ce qu’ils ont dans leur main?”. Il a répondu:

 

Chaque démon a pour mission de détruire quelqu’un

 

 Ma fille, ils courent ainsi puisqu’ils savent que leur temps est presque fini, le temps est très limité pour détruire l’humanité, spécialement mon peuple. Ils tiennent à la main des flèches pour détruire l’humanité. A chaque démon est attribué le nom de la personne à détruire puis l’amener en Enfer; leur but, c’est de détruire la victime puis l’amener en Enfer.”

 

Et je voyais les démons courir et faire leur apparition sur la terre, il me dira: “Ils vont sur la terre saisir les humains pour les jeter en Enfer.”En disant cela, il pleurait; il pleurait profondément. Il pleurait sans cesse et je me suis mis à pleurer aussi (...).

 

Le Seigneur me dit: Es-tu préparée à voir ce que j’ai à te montrer?”.  “Oui, Seigneur !, je  répondis. Il m’a amené dans une cellule où il y avait un jeune homme tourmenté par le feu. J’ai constaté que cette cellule était numérotée, bien que je ne pouvais pas comprendre le numérotage, ça paraissait à l’envers. Il y avait une grande plaque, et le jeune homme portait le numéro “666” sur son front.

 

Il avait aussi une grande plaque métallique incrustée dans sa peau. Ni les vers de terre qui le mangeaient, ni la flamme n’avaient le pouvoir d’endommager la plaque. Il s’écria: “Seigneur, soit miséricordieux, sors-moi d’ici. Pardonne-moi Seigneur!”.

Jésus répondit: “C’est trop tard: Je t’ai donné beaucoup d’occasion mais tu ne voulais pas te repentir.”

 

J’ai demandé à Jésus: “Seigneur pourquoi est-il ici?” Puis je l’ai reconnu. Sur la terre, ce jeune connaissait la Parole mais tout d’un coup, il a abandonné la foi, préférant plutôt l’alcool, la drogue et a emprunté le chemin de la perdition. Il ne voulait plus suivre le Seigneur, malgré les avertissements répétés sur la conséquence d’une telle décision.

 

 “Ma fille, il est ici puisque quiconque rejette ma parole a déjà un juge: Ma parole que j’ai prononcée va le juger au  jour du jugement dernier.” (Jean 12: 48). Puis Jésus sanglota.

 

La façon de pleurer du Seigneur diffère de la nôtre. Ses pleurs sont très profonds et ils expriment énormément d’angoisse dans son cœur. Jésus dit: “Je n’ai pas crée l’Enfer pour les humains (…) “ Mais pourquoi alors les humains s’y retrouvent ?”, demandai-je.

 

Il répondit: Ma fille, j’ai créé l’Enfer pour Satan et ses anges qui sont les démons; (Matt.25: 41) mais à cause du péché et du refus de se repentir, les humains finissent ici et il y a plus qui périssent par rapport à ceux qui entrent dans ma gloire!”

 

Il continua à pleurer et ça m’a fort attristé de le voir pleurer ainsi. Ma fille, j’ai donné ma vie pour l’humanité afin qu’elle ne périsse pas, afin qu’elle n’aille pas en Enfer. J’ai donné ma vie à titre d’amour et de miséricorde afin que l’humanité passe à la repentance et entre dans le royaume des cieux.”

 

Jésus se lamentait comme quelqu’un qui n’en pouvait plus, voilà combien il éprouve de la peine en regardant les âmes perdues. Je me sentais en sécurité en présence de Jésus-Christ. Je m’imaginais: “ Si je lâchais le Seigneur, je serai bloquée, ici”.

“Y a-t-il des membres ma famille, ici?”. Il m’a regardé comme je pleurais  et  me dit:

Ma fille, je suis avec toi”, parce que j’avais très peur. Il m’amena dans une autre cellule. Je ne pouvais jamais m’imaginer voir un membre de ma famille dans cette cellule. J’ai vu une femme tourmentée.

 

 Il y avait des vers de terre qui bouffaient son visage et les démons qui enfonçaient une sorte d’épée dans son corps. Elle criait: “Non Seigneur, aie pitié de moi, pardonne-moi, s’il te plait, retire-moi de ce lieu ne fut-ce que pour une minute.”

 

       En enfer, on se rappelle ses péchés

 

En enfer, les gens sont tourmentés en se rappelant ce qu’ils ont fait sur la terre. Les démons se moquent des humains et leur disent: “ Adorez et glorifiez car ceci est votre royaume.” Et les gens criaient et se rappelaient qu’ils connaissaient  Dieu, parce qu’ils connaissaient les Ecritures. Ceux qui connaissaient le Seigneur souffraient deux fois plus. Le Seigneur dit:

 

La nécessité de tout pardonner

 

“Il n’y a plus de chance pour ceux qui sont ici; mais il y a encore une possibilité pour ceux qui sont vivants.” Je lui ai demandé: “Seigneur, pourquoi mon arrière grand-mère est ici? Je ne sais pas si elle te connaissait. (…) Il répondit: “ Ma fille, elle est ici parce qu’elle n’a pas su pardonner...   Ma fille, celui qui ne pardonne pas, moi non plus je ne lui pardonnerai pas (….) C’est important de pardonner. Puisqu’ils n’ont pas pardonné, beaucoup de gens se retrouvent en Enfer (...).

 

‘’Va dire au monde qu’il est temps de pardonner et plus spécialement mon peuple, car beaucoup d’entre eux n’ont pas encore pardonné. Dis-leur de se débarrasser des rancunes, des ressentiments, de cette haine dans leur cœur. Il est temps de pardonner! Si la mort surprenais cette personne qui n’a pas su pardonner, cette personne pourrait se retrouver en enfer, car personne ne peut racheter une vie.”

     

Quand on a quitté la cellule de mon arrière grand-mère, elle était engloutie dans le feu et s’écria: “ Aaaah !”, elle se mit à blasphémer  le nom de Dieu. Elle maudissait Dieu; toute personne en enfer blasphème  Dieu. Quand on a quitté ce lieu, je pouvais constater que l’enfer est rempli des âmes tourmentées. Plusieurs personnes étendent leurs mains, suppliant Jésus de les sortir de là. Mais le Seigneur ne peut rien pour eux et ils se mettaient à blasphémer Dieu.

 

Puis Jésus pleurait et disait: “Ça me fait mal de les entendre, ça me peine de voir ce qu’ils font, puisque je ne peux plus rien faire pour eux. Ce que je peux te dire est qu’il y a encore une opportunité pour celui qui est encore sur la terre, celui qui n’est pas encore mort, donc le vivant; il a encore le temps de se repentir!”

 

Beaucoup de personnes célèbres sont en enfer

 

La grande chanteuse Selena est en enfer

 

Le Seigneur m’expliqua qu’il y a beaucoup de célébrités en enfer, et aussi beaucoup de ceux qui l’ont connu. Il dit: “Je veux te montrer une autre partie de la fournaise.” On est arrivé à un endroit où une femme était couverte de feu. Elle était en agonie et criait, en suppliant le Seigneur pour sa miséricorde. Jésus la pointa du doigt et me dit: “Ma fille, cette femme que tu aperçois-là s’appelle Selena.”

 

Quand on s’approcha, elle cria: “ Seigneur, aie pitié, pardonne-moi, libère-moi d’ici!”. Mais le Seigneur la regarda et dit: “C’est tard, Selena, trop tard. Tu ne peux plus te repentir.” Elle m’a aperçu et me dit:

 

 “S’il te plait, va avertir les gens à propos de l’enfer, parle à haute voix et ne te tais pas. Dis-leur de ne pas venir en ce lieu. Va leur dire de ne pas jouer ou chanter ma musique.”

 

 Je lui ai demandé: “Pourquoi veux-tu que j’apporte ce message au monde? ”.

Elle répondit: “Parce que chaque fois que les gens jouent et écoutent mes chansons, mon tourment s’accentue. La personne qui joue et écoute ma musique est en train de faire son chemin vers l’enfer. S’il te plait, va leur dire de ne pas venir ici. Va dire aux gens que l’enfer est réel”.

 

Elle criait, les démons lui lancèrent des épées et elle pleurait : “Aide-moi Seigneur, aie pitié de moi, Seigneur !”. Mais malheureusement, le Seigneur lui dit: C’est trop tard, Selena !.

 

Je parcourais des yeux cet endroit, c’était plein de musiciens et d’artistes. Tout ce qu’ils faisaient, c’est chanter et chanter sans cesse.   

 

Le Seigneur m’expliqua que:

 La personne qui est enfer continue à faire ce qu’elle faisait sur la terre”.

 

Pendant que j’observais, j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de démons qui aspergeaient ce que je croyais être de l’eau. Je pensais qu’il pleuvait. Mais j’ai constaté que les gens qui sont dans les flammes fuyaient plutôt cette pluie. (…)Les démons riaient et disaient aux gens: “Louez maintenant et adorez, puisque c’est ici désormais votre royaume éternel !”.

 

 J’ai vu les flammes s’intensifier et les vers de terre affectés à chaque humain se multiplier. Ce n’était pas de l’eau que les démons versaient sur ces gens, mais plutôt du soufre qui intensifiait le feu et multipliait la souffrance des victimes.

 

J’ai demandé à Jésus: “Qu’est-ce qui se passe ?... Seigneur, qu’est-ce qui se passe ?”. Et le Seigneur répondit: “Ceci est le salaire de quiconque ne s’est pas repenti.” (Psaume 11: 6).

 

                    Le pape Jean-Paul 2 est en enfer

 

Puis le Seigneur m’amena là où il y avait un homme célèbre. Avant, j’étais indécise en tant que chrétien. Je pensais que toute personne qui meurt va au paradis; ceux qui célèbrent la messe iront au paradis.  Mais j’avais tort.

 

Quand le Pape Jean Paul 2 était mort, mes amis et les membres de ma famille me disaient qu’il est allé au paradis. Tous les medias (TV) disaient: “ Le Pape Jean Paul 2 est mort, que son âme repose en paix. Il est maintenant en train de se réjouir en présence de Jésus-Christ et ses anges au paradis.”

 

Et je croyais toutes ces informations.

 

Mais j’étais dupe car je l’ai vu en enfer tourmenté par le feu. J’ai regardé  son visage et je l’ai reconnu.

 

Le Seigneur me dira: “Regarde ma fille, cet homme que tu vois-là, c’est le Pape Jean Paul 2. Il est ici, tourmenté, car il ne s’est pas repenti.”

 

Mais je ripostai: “Seigneur, pourquoi est il ici ? Il prêchait à l’église.”

 

 

Jésus répondit : “Ma fille, aucun fornicateur, idolâtre, égoïste, ou menteur, n’héritera le royaume des cieux.” (Ephésiens 5: 5).

 

 Je répondis: “Je sais que cela est vrai mais je veux savoir pourquoi il est ici, parce qu’il prêchait à la multitude !”. Et Jésus de répondre:

 

Oui ma fille, il peut avoir dit beaucoup de choses, mais il ne disait jamais la vérité tel qu’elle est. Il ne disait jamais la vérité; bien qu’il connaisse la vérité, il a préféré l’argent au  lieu de prêcher sur le salut des âmes. Il ne disait pas la vérité. Il ne disait pas que le paradis et l’enfer existent. Ma fille, voilà maintenant qu’il est ici.

 

Quand je l’ai regardé, il y avait un grand serpent avec des épines autour de son cou et il essayait en vain de l’enlever. Il plaida avec le Seigneur:

 

 “Seigneur, aide-moi!”. Il s’écria: “Aide-moi, Seigneur, aie pitié de moi, sors-moi de cet endroit; pardonne-moi, je me repends, Seigneur; j’aimerais retourner sur la terre pour me repentir.” Le Seigneur l’observa et dit: “Tu savais très bien que cette place était  réelle (...) Maintenant, c’est trop tard, il n’y a plus de chance pour toi.”

 

L’idolâtrie (c'est-à-dire, l’utilisation des crucifix, des statues etc… ainsi que la prière faite à Marie et aux autres saints) ne sont pas agréables à Dieu.

 

Le Seigneur dit: Ecoute ma fille, je vais te montrer la vie de cet homme.

 

Jésus me montra un écran géant où je pouvais voir comment cet homme célébrait la messe à maintes reprises à la foule et comment le peuple qui s‘y trouvait  était très idolâtre. Jésus dit: “Regarde, ma fille, cet endroit est plein d’idolâtres. Ma fille, l’idolâtrie ne sauve pas. Je suis le seul qui sauve, en dehors de moi pas de salut. Ma fille, j’aime le pécheur mais je hais le péché. Va dire aux humains que je les aime et ils doivent venir à moi.”  

 

Pendant que le Seigneur parlait, je voyais comment le Pape recevait beaucoup d’argent et le gardait pour lui-même. Il était très riche. J’ai vu son image assise sur le trône, mais je pouvais aussi voir au-delà de cela. Bien qu’il soit vrai que ces hommes ne se mariaient  pas, je vous assure que ces hommes couchent avec les religieuses, et beaucoup d’autres femmes. Je n’invente rien ; c’est le Seigneur qui me l’a montré. 

 

Le Seigneur me montra ces gens qui vivent dans la fornication (c'est-à-dire l’impureté sexuelle) et la parole dit qu’aucun fornicateur n’héritera le royaume des cieux. Pendant que je regardais cette scène, le Seigneur me parla :

 

 “Regarde, ma fille, tout ce que je t’ai montré, c’est cela qu’il a vécu et c’est ce qui se passe maintenant sur la terre chez beaucoup de gens, beaucoup de prêtres et même chez le pape actuel.”

 

Puis il me dit:

 

“Ma fille, va dire au monde qu’il est temps de venir à moi”.

 

Le Seigneur m’a montré un endroit où beaucoup de gens marchaient vers l’enfer. Je lui demandai: “Comment se fait-il qu’ils marchent vers ce lieu.” Il répondit: “Je vais te montrer”. Il me montra un tunnel plein de gens. Ils étaient liés de la main au pied. Ils étaient vêtus de noir et portaient un fardeau au dos.

 

Jésus dit: “Regarde, ma fille, ce monde que tu vois ne me connait pas encore. Ce qu’ils portent au dos, c’est le péché, mais va leur dire de me donner leur fardeau et moi en retour, je leur donnerai le repos. Dit leur que je suis celui qui pardonne tous les péchés du monde (...). Va-leur dire de venir à moi; je les attends à bras ouvert. Préviens-les qu’ils sont en route vers l’enfer.”

 

Pendant que je les voyais marcher, j’ai reconnu quelque membres de ma famille, mon cousin, ma cousine etc… Je m’exclamai en regardant le Seigneur. Il répondit:

 

 Ma fille, ils marchent vers l’enfer, mais va le leur notifier. Va-leur dire qu’ils marchent vers l’enfer. Va-leur dire que je t’ai choisie comme mon messager, car cela signifie que tu vas dire la vérité. Tu dois dire tout ce que je t’ai montré. Si tu ne dis rien et que la personne en question se retrouve en enfer, je vais te réclamer son sang. Mais si, par contre, tu dis la vérité et qu’elle n’écoute pas, dans ce cas, cette personne à des comptes à me rendre. Si la personne en question ne se repent pas, alors tu es déchargée de toute responsabilité et son sang va retomber sur elle-même. (Ezéchiel 3:18)”.


 

(A suivre)        

Repost 0
Published by Dindé - dans Témoignages
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 19:10

  


 

 

Nous sommes dans les temps de la fin, dans le temps des nations
Car le jour approche, le jour de l'Éternel approche, jour ténébreux: ce sera le temps des nations. Ez 30/1 


Avant tout, nous devons nous mettre à l'heure du Royaume de Dieu et du temps des nations  dont «Israël est l'horloge». Nous ne devons pas regarder à nous même, à notre appel personnel, à notre tribu, ou à notre propre nation. Nous devons surtout tourner nos regards vers Israël, le signe des nations.

C’est un plan prévu avant la fondation du monde Eph 1/4. Le destin de la CI n'est pas lié qu'à elle et n’est pas que pour elle.  Son destin est lié à celui d’Israël, et à ce qui se passe dans les autres nations. A l’heure actuelle, le Seigneur travaille dans chaque nation en exerçant ses jugements. Il y a déjà des signes. La crise économique et sociale que traverse le monde depuis 2008, est le jugement de la Babylone économique, du dieu Argent, et du commerce capitaliste. La naissance de la Côte d’Ivoire est liée à la chute de la Babylone économique, ce qui est déjà en train de s’accomplir en Europe, aux U.S.A et qui s’étendra  sur tous les pays. Le Seigneur abat ainsi l’orgueil des nations.


L’Eternel va se servir de la Côte d'Ivoire.


C'est à travers ce qui se passe en ce moment dans le monde, que la destinée prophétique de la Côte d'Ivoire va apparaître au grand jour. De tout temps, l'Eternel s'est servi parfois des hommes mais aussi des nations pour accomplir ses desseins. Car il est aussi le Dieu des nations.


Quand il a appelé Abraham, c'est pour que naisse une "nation"  et le Seigneur a fixé les "frontières géopolitiques " des nations" d’après Israël. Elles sont toutes nées d’Israël,  dans la pensée de Dieu. Il  leur donne aussi à chacune un "héritage" : Quand le Très Haut donna un héritage aux nations, Quand il sépara les enfants des hommes, Il fixa les limites des peuples D'après le nombre des enfants d'Israël,  Car la portion de l'Éternel, c'est son peuple, Jacob est la part de son héritage. Deut 32.8 -9

Et de Sion il est dit Tous y sont nés (Ps 87/5) Car de Sion sortira la loi, et la parole de l'Eternel de Jérusalem Michée 4/2  Tout part de ce pays dans la constitution de la face géopolitique du monde.

Dieu a choisi Nébucanedsar à la tête de Babylone pour châtier Israël et l'emmener en captivité et détruire le temple. Puis 70 ans plus tard, Il va choisir Cyrus à la tête de l'empire Perse pour aller délivrer Israël de la servitude de Babylone et le faire retourner à Jérusalem pour reconstruire le temple  .Esdras 1 /1 à 2.

Deux personnes dans les écritures sont appelés mon "oint " par Dieu. Il s'agit de Christ dans Esaïe 6/1 et le second c'est l'empereur païen Perse nommé Cyrus dans Esaïe 45/1. Quand on lit l'histoire de Cyrus, sa vie, on se demande pourquoi Dieu l'appelle "son oint " ..! Le Seigneur a parlé de Cyrus à Esaïe, 150 ans avant que celui ci ne naisse. Puis au temps venu, il a " révélé " c'est à dire  "qu'Il a réveillé l'esprit de Cyrus" pour lui montrer le but dans lequel il avait été  placé comme roi. Dans l’histoire,  le Seigneur a placé des hommes à la tête des nations ou dans leur gouvernement  et il y  aura encore  des David, Salomon, Esther, Mardochée, Daniel. (Apo 2/26-27) Ce qui est invisible (la prophétie)  se réalise toujours concrètement donc se voit. Dieu ne fait pas que « parler». Les individus constituent les nations et Israël dans le plan initial de Dieu a été élu  pour être" la lumière des  nations ". Cela veut dire plus qu'annoncer sa Parole. Cela veut dire qu'Israël en tant que "nation" est appelé à être " un signe" pour les nations afin qu'elles discernent  les temps  dans lesquels elles vivent. Jésus nous a dit d'observer  « les signes». En Luc 21- Mat 24  Il y a donc d’autres signes.

C'est aux nations qu'il s'adresse et il montrera qu'en effet certaines reviendront à Lui : l’Egypte, Assyrie. Lire  Es 19 / 18 à 25  - Es 11/11 à 16.  L’Eternel est en train d’accomplir  ce qu’il a dit.



Israël sera toujours le premier-né :


La Côte d'Ivoire ne remplacera jamais  Israël, comme par exemple la théologie de la substitution enseigne malheureusement que l'église remplace Israël. Ni l'église, ni aucune nation ne peut remplacer Israël. Dans le cœur de Dieu, Jérusalem a la première place.   Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel. Ro 11  L`Éternel aime les portes de Sion Plus que toutes les demeures de Jacob. Ps 87:2  Tu diras à Pharaon: Ainsi parle l'Éternel: Israël est mon fils, mon premier-né. Ex 4/22


La Côte d'Ivoire est greffée comme les autres sur l'olivier franc, Israël.


Paul a écrit que 'l'évangile" était  annoncé aux nations païennes pour déclencher la jalousie d’Israël, nous sommes  toujours dans la même pensée Le Seigneur l’utilisera pour déclencher « sa jalousie » et  l’amener au salut. Mais je dis: Israël ne l'a-t-il pas su? Moïse le premier dit: J'exciterai votre jalousie par ce qui n'est point une nation, je provoquerai votre colère par une nation sans intelligence. Ro 10/19 
 Je dis donc: Est-ce pour tomber qu'ils ont bronché? Loin de là! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu'ils fussent excités à la jalousie. Ro 11/11 afin, s'il est possible, d'exciter la jalousie de ceux de ma race, et d'en sauver quelques-uns. Ro 11/14


Ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte..…Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée.....En ce qui concerne l'Évangile, ils sont ennemis à cause de vous; mais en ce qui concerne l'élection, ils sont aimés à cause de leurs pères.  Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel. Ro 11/29


Ce n’est pas la Côte d’Ivoire qui a choisi son destin mais le Seigneur


J'ai exaucé ceux qui ne demandaient rien, Je me suis laissé trouver par ceux qui ne me cherchaient pas; J'ai dit: Me voici, me voici! A une nation qui ne s'appelait pas de mon nom. Es 65/1

Le Seigneur se présentera aux nations à travers la Côte d'Ivoire et cela en vue de la préparation de son glorieux retour. Il se sert  de la Cote d'Ivoire comme d’un "signe". Pour préparer et annoncer son retour et engranger une moisson, comme il s'est servi de Jean Baptiste pour préparer le chemin du Seigneur. De même la Côte d’ivoire sera serviteur d’Israël.  Ce pays servira aussi de terre d'hospitalité pour le peuple juif. A travers la Côte d'Ivoire il parlera aux nations, mais chacune d’elle a reçu son héritage et le découvrira. 

 Encore un peu de temps a dit le Seigneur .Il  va donc accomplir une œuvre magnifique, afin de faire entrer ce pays dans sa destinée prophétique. Car l'Éternel se lèvera comme à la montagne de Peratsim, Il s'irritera comme dans la vallée de Gabaon, Pour faire son œuvre, son œuvre étrange, Pour exécuter son travail, son travail inouï. Es 28/21

Pour que s'accomplisse le plan de Dieu pour la Côte d'Ivoire, L'Eternel lui même établira sur cette nation, les dirigeants qu'il a préparés et oints à cet effet, comme il le fit en établissant son oint Cyrus sur la Perse au temps fixé afin qu'il aille libérer Israël de la captivité Babylonienne. 

Jamais on n'a appris ni entendu dire, Et jamais l'œil n'a vu qu'un autre dieu que toi Fît de telles choses pour ceux qui se confient en lui. Es 64/3  Voyez, vous les arrogants, et soyez étonnés et disparaissez ; car je vais faire une œuvre en vos jours, une œuvre que vous ne croirez point, si quelqu'un vous la raconte. Actes 13/41

Le Seigneur  va donc faire quelque chose de nouveau  et   Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.  Marc 2/22  

C’est une œuvre dont on « n’a jamais entendu parler «y compris des hommes qui y seront appelés. Il tissera un filet qui n'est pas fait de main d'homme et de Dieu mais de main de Dieu seulement et présentera "son berger" à la nation comme il a présenté  Moise, ou d'autres, il n'y aura pas de contestation possible C'est Dieu qui présentera et non l'homme qui s’auto proclamera "


L'Eternel a déjà fixé le temps ou il agira en Côte d'Ivoire. Quand Il agira, le pays connaîtra la justice. Les injustices politiques, économiques et sociales qui prévalent dans le pays seront  corrigés car c'est par l'exercice de la justice que cette nation s’élèvera et entrera dans sa destinée prophétique. La justice élève une nation, Mais le péché est la honte des peuples. Prov 14/34 Mon peuple sois attentif ..Ma justice est proche, mon salut va paraître et mes bras jugeront les peuples  Es 51/4-5 

 

Cependant quand le Seigneur agira et que le St Esprit descendra sur ce pays, il en  sera comme aux temps des Actes : il y a eu des miracles et des prodiges mais aussi le jugement, par exemple, avec Ananias et Saphira , qui sont morts rien que d'avoir menti au St Esprit. Donc nous devons tous réfléchir quand nous prions pour que la puissance du St Esprit vienne : car la puissance du St Esprit se manifestera aussi par des jugements et le Seigneur jugera ce qu'il en est dans les cœurs. " Vous verrez désormais la différence entre celui qui le sert et celui qui ne le sert pas "


Le Seigneur lèvera une armée d'enfants 


Ton peuple est plein d'ardeur, quand tu rassembles ton armée; Avec des ornements sacrés, du sein de l'aurore Ta jeunesse vient à toi comme une rosée. Ps 110/3         
                                                                             

Si vous voulez que le Seigneur vous utilise dans votre nation commencez à renoncez à vous mêmes et  à suivre le chemin du vrai disciple, attendant dans le repos de la foi, en restant fidèles dans les moindres choses comme dans les injustes Celui qui est fidèle dans les plus petites choses, est aussi fidèle dans les grandes ; et celui qui est injuste dans les plus petites choses, est aussi injuste dans les grandes.  Si donc vous n'avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ?  Et si vous n'avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous? Luc 16/9


Le Seigneur" tarderait-il" ?


Lorsque Dieu nous parle, si nous doutons, c’est  souvent  parce cela dépasse notre compréhension intellectuelle car les pensées de Dieu sont toujours au dessus de nos pensées. Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l`Éternel.  Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées. Souvent, nous cherchons à comprendre et là est le piège car à ce moment il y a un risque que nous rejetions ce qui nous est dit. Ainsi a fait Zacharie, à son âge, s’attendait-il encore  à une réponse à sa prière pour avoir un enfant ? L’annonce par l’ange de la naissance de son fils annonçait la naissance du Sauveur. Il n’a plus pensé que cette  première  partie  soit possible, il était trop tard …  et c’était fou d’entendre cela. Mais le temps de Dieu pour répondre à la prière de Zacharie, malgré son âge, était  venu car le temps de la naissance du Sauveur l’était  aussi. Le plan de Dieu allait s’accomplir également en lui donnant un enfant car cet enfant était un signe pour annoncer l’accomplissement d’un  autre plan. Pour annoncer la naissance et préparer le chemin du Sauveur  De même l’heure de  l’accomplissement et la naissance d’un nouvelle Côte d’Ivoire est liée à un  plan de Dieu pour Israël et les nations, comme la naissance de Jean baptiste  fut liée à celle de Jésus-Christ. Il faut donc que tout le monde soit à la même heure !


L’interprétation des prophéties 


Que de prophéties sur la Côte d'Ivoire ? Au final il n’est pas facile pour les ivoiriens et pour tous ceux qui prient pour ce pays de s’y retrouver. Quelques notes à ce sujet : 

Le prophète ne voit pas tout. Il n'a pas réponse à tout. Il ne comprend pas souvent lui même tous les messages qu'il reçoit car certains de ces messages sont codés ou scellés. Esaïe, Zacharie, Daniel, Jean...ont tous reçu des messages de Dieu dont pour certains ils n'ont pas tous  compris le sens   Les prophètes ne voient que ce que Dieu leur  montre et ne comprennent que la portion de la vision  qui leur est dévoilé Car nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.1 Cor 13/9 

Le problème vient quand l’homme interprète  la prophétie qu’il reçoit. Il peut alors ajouter à la prophétie sa propre interprétation, parce qu’il cherche soit à la comprendre avec l’intelligence, soit à la rendre accessible à l’intelligence d’autrui. Or une prophétie donnée par l’Esprit  doit être reçue par l’Esprit Or nous, nous n'avons pas reçu l'esprit du monde, mais l'Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce. Et nous en parlons, non avec des discours qu'enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu'enseigne l'Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles Car l’homme naturel n’accepte pas les choses de l’Esprit de Dieu car elles sont une folie pour lui et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge. 1 Cor 2/1... 

Les prophètes de l’Ancien testament n’ont pas cherché à interprété leur prophéties, ni à les défendre. Ils ont livré le message comme ils l'ont reçu sans rien y ajouter et sans rien y retrancher. Mais nous avons rejeté loin de nous les choses cachées et honteuses ; ne nous conduisant point avec artifice, et ne falsifiant point la Parole de Dieu ; mais nous rendant recommandables à toute conscience d'homme devant Dieu, par la manifestation de la vérité. 2 Cor 4/2 Car notre prédication ne repose ni sur l'erreur, ni sur des motifs impurs, ni sur la fraude; mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l'Évangile, ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos cœurs. 1 Thess 2/3  La Parole est  claire à ce sujet : Ez 13- Jer 14 etc

Cependant depuis que le monde existe l’ivraie et le blé poussent ensemble et l’ivraie a toujours persisté ! Et les serviteurs du maître de la maison vinrent à lui et lui dirent : Seigneur, n'as-tu pas semé de bonne semence dans ton champ ? D'où vient donc qu'il porte de l'ivraie ? Et il leur répondit : C'est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu donc que nous allions la cueillir ? Mais il dit : Non, de peur qu'en cueillant l'ivraie, vous ne déraciniez le blé en même temps. Laissez-les croître tous deux ensemble jusqu'à la moisson ; et au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Cueillez premièrement l'ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler ; mais, quant au blé, amassez-le dans mon grenier Luc 16/9

S'il y a eu des difficultés pour comprendre quelques unes des prophéties, c'est aussi probablement par ce que dans l'exercice des dons,  certaines personnes de manière sincère  ont parfois tenté d'expliquer ou d'interpréter les messages qu’ils ont reçu. .. sachant tout d'abord vous mêmes qu'aucune prophétie de l'Écriture ne peut être un objet d'interprétation particulière, 2 P 1/20

Et nous  connaissons ou voyons comme dans un miroir dit la parole. Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à  face 1 Cor 13/12 Ce que nous percevons  de Dieu passe donc à travers un miroir, notre chair, et un miroir peut déformer la réalité.


Quelle est la différence entre l’Esprit et l’intelligence. ? L’Esprit sait, mais  l’intelligence cherche à comprendre. Voilà pourquoi nous disons « je SAIS » que c’est vrai même si nous  ne pouvons  l’expliquer ou lui donner un sens rationnel. C’est  le St Esprit qui va attester la véracité de ces choses dans notre esprit. Mais  nous marchons par la foi y compris dans ce domaine. C’est par la foi qu’Abraham a cru que c’est Dieu qui lui a parlé, c’est par la foi qu’il a agit à la suite de cette parole et qu’il est parti ( Heb 11) 
C'est le St Esprit aussi qui dévoile les choses invisibles et qui nous les révèle Je vous déclare, frères, que l'Évangile qui a été annoncé par moi n'est pas de l'homme;  car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme, mais par une révélation de Jésus Christ. Gal 1/12 C`est par révélation que j`ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d`écrire en peu de mots. Eph 3/3 ..                                                   

Les messages de Dieu sont parfois clairs ou voilés


Messages clairs


 Pour parler au monde en appelant à la repentance,  ou pour enseigner : Jésus lui répondit: J`ai parlé ouvertement au monde; j`ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple, où tous les Juifs s`assemblent, et je n`ai rien dit en secret. Jean 18/20

 Pour révéler le Père aux enfants : Je vous ai dit ces choses en paraboles. L`heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement du Père. Jean 16/25


Messages voilés  


Ces messages deviendront clairs  au temps fixé, Vient un temps ou nous comprenons ensuite car le St Esprit assemble les choses que nous  recevons et les rend compréhensibles à notre  intelligence au temps fixé,  afin que nous nous en servions   ou bien parce que cela nous emmène à croire au moment où les choses se réalisent  En les lisant, vous pouvez vous représenter l`intelligence que j`ai du mystère de Christ. Eph 3 Dès à présent je vous le dis, avant que la chose arrive, afin que, lorsqu`elle arrivera, vous croyiez à ce que je suis. Jean 13/19

Ou nous ne les comprendrons qu’au moment ou nous les vivrons à l’instar des disciples. Le Seigneur  ne donne pas toujours d’explication : Ses disciples ne comprirent pas d'abord ces choses; mais, lorsque Jésus eut été glorifié, ils se souvinrent que l’Ecriture avait annoncé cela à son sujet et qu’on avait  accompli pour lui ce qu’elle disait   Jean 12/16 mais si tu obéis sans comprendre, sache que tu le comprendras un jour Ce que je fais  tu ne le comprends pas maintenant  mais tu le comprendras bientôt Jean 13/7

 

Il est dit aussi : Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages. Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu’on méprise, celles qui ne sont point  pour réduire à néant celles qui sont, afin que personne ne se glorifie devant Dieu 1 Cor 1 (27/28). Donc Dieu choisit ce même genre de choses pour nous parler ! Ce texte s’adresse à des chrétiens et la plupart oublient  trop souvent que le Seigneur utilisera des hommes et des femmes, que nous pourrons considérer comme vils ou méprisables, ou impurs, c'est-à-dire, non-conforme à la loi de Dieu, à la pensée biblique. Citons  le combat de Pierre dans son intelligence lorsque le Seigneur lui présentera la corbeille d’aliments impurs en Actes 10.


Voilà pourquoi il est dit  aussi de ne juger de rien avant le temps Et que ses jugements sont insondables !C`est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu`à ce que vienne le Seigneur, qui mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et qui manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due. » 1Cor 4/5 Ce qui est caché dans les ténèbres. Traduit en clair : Ce que nous ne voyons pas !
 

O profondeur de la richesse et de la sagesse et de la connaissance de Dieu ! Que ses jugements sont insondables et que ses voies sont incompréhensibles ! Car qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ? ou qui lui a donné le premier pour qu'il ait à recevoir en retour ? Parce que c'est de lui et par lui et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles ! Amen ! Ro 11/33

 

Deborah  

 

leglaivetranchant@yahoo.fr

 

Source : LE GLAIVE TRANCHANT

Repost 0
Published by Dindé - dans Messages
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 01:00
INTERCESSEUR.jpg

Par Naomie, ce jour, 23 Août 2011.


Esdras 8/21 - Là, près du fleuve d'Ahava, je publiai un jeûne d'humiliation devant notre Dieu, afin d'implorer de lui un heureux voyage pour nous, pour nos enfants, et pour tout ce qui nous appartenait.


 

SHALOM !

Je m'adresse à vous tous qui aimez la Côte d'Ivoire !

Pourquoi ?

Afin de vous donnez la stratégie d'un jeûne spécifique qui est un jeûne d'humiliation.

Actuellement, Dieu éprouve la Côte d'Ivoire particulièrement afin de l'humilier sous sa forte et puissante main, mais ce que le Seigneur attend de la Côte d'Ivoire, c'est que celle-ci, volontairement, s'humilie sous la forte et puissante main de Dieu, tout comme il en fut jadis pour Israël.


Ce n'est pas un jeûne quelconque, ce n'est pas un jeûne de compétition, ce n'est pas un jeûne dans lequel nous tirerons profit pour nous-mêmes en tant qu'humains, mais c'est un jeûne offert à Dieu afin que sa parole, en ce qui concerne la Cote d'Ivoire, soit notre priorité.

J'ai entendu que certains attendaient un « exploit » lors du jeûne d'un jour qui se fit à Pâques ! Mais où avez-vous pris connaissance d'une action « visible » de notre Seigneur ? Et si nous marchons par la vue, où est notre foi ?


Lorsque le Seigneur parle, sa parole porte son fruit, et nous voyons la concrétisation de cette dernière.

Je ne me défends pas, je n'ai rien à prouver, mais je veux vous faire vous souvenir de « quelques petits détails »  issus de cette parole vivante :


La grande secousse dans les trois domaines essentiels de nos nations : économique, politique, social (financier, etc...)

Les grandes chaleurs de plus en plus intenses ;

La découverte d'un grand réservoir d'eau naturel au Darfour ;

Les grands remaniements dans les Constitutions françaises et américaines,

Le suivi de la vie de M. Laurent Gbagbo, SA CHUTE,

La prise de pouvoir pour le pouvoir, du président élu,

Les américains et la grande marée noire ;

Les américains et la chute du dollar,

Obama au pouvoir avant même qu'il ne soit connu comme présidentiable, ainsi que M. Sarkozy,

Le traité « méditerranéen »

La chute des Présidents arabes,

La chute de M. Kadhafi (dès sa venue à Paris)

et plus près : Mr D.S.K acquitté ;


et il y en a à dire sur cette période ou je fus appelée en tant que Prophète par notre Seigneur Dieu.


LA PAROLE DE DIEU EST EFFICACE, pareille à UNE EPEE A DOUBLE TRANCHANT !

Apocalypse 19/15 - De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant.


Pourquoi ce « petit résumé »?

Simplement afin de vous faire souvenir que la Parole de Dieu (si Dieu est l'auteur de la parole donnée) est vivante et ne revient pas à lui sans avoir produit son effet.

Alors en prenant connaissance de ce qui est ci-dessous, n'allez pas dire : cela ne sert de rien ! Rien ne se passe ! Que nous sert-il de servir Dieu, etc...

Israël à crié 400 ans puis vint la délivrance !

 


Elle n'intervint pas par les armes, elle intervint par la main puissante de notre Dieu, ce même Dieu qui fit s'ouvrir la Mer Rouge devant les yeux incrédules de ce peuple (qui n'est pas encore une nation), ce même Dieu qui fit que Josué sollicita le même peuple sur l'instance de Dieu, devant les rives orgueilleuses du Jourdain, en crue, et lui précisa qu'il devait se préparer.

Ce jeûne est aussi un jeûne de préparation au retour de la consécration, au retour de la sanctification, pour ouvrir une porte afin que l'Afrique, et la Côte d'Ivoire particulièrement, entre dans son Jubilé (remise par Dieu de son péché et brisement des liens ancestraux de l'esclavage).


Après son séjour au désert pendant 40 jours et nuits, le Seigneur fut tenté par le diable qui, sans honte aucune, se présenta devant le Roi des roitelets de la terre, et lui présenta mille et un sujet de chute ; Christ fut tenté comme parfois nous le sommes nous-mêmes.

Il est le premier d'entre nous tous !

Quelle fut sa réponse :


« Il est écrit :

TU NE TENTERAS PAS LE SEIGNEUR TON DIEU ! »

Matthieu 4/7.


Que ce jeûne ne soit pas une action par laquelle nous tenterions notre Seigneur, mais offrons-lui, selon sa volonté, ce jeûne sur trois jours, et voyons comment son amour va répondre à notre désir de consécration.

J'insiste sur un fait : la période du Vendredi 2 Septembre au soir jusqu'au 4 Septembre au soir correspond à la date à laquelle ce jeûne doit s'accomplir ; souvenez-vous de ceux qui réclamèrent au Seigneur (pour le tenter) une action visible (un miracle) afin qu'ils croient :

Matthieu 12 /38 - Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent: Maître, nous voudrions te voir faire un miracle.

La réponse de Yéshua fut la suivante :

Luc 11/29 Comme le peuple s'amassait en foule, il se mit à dire: Cette génération est une génération méchante; elle demande un miracle; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui de Jonas.


ALLER JUSQU'AU BOUT!


Dans la vie, il est des instants décisifs où la foi doit dominer sur le charnel, sur notre quotidien.

Depuis 7 années, Yéshua, par son Esprit saint, a jeté son dévolu sur sa servante afin que la Côte d'Ivoire sorte de sa crise tant spirituelle qu'autre, le spirituel demeurant la dominante (mais ne pas confondre, je ne suis pas une "Jeanne d'Arc").

Depuis qu'existe le site, vous vous êtes aperçus et avez vécu le déroulement de la prophétie pour cette nation, qui doit amener l'Afrique noire, particulièrement, à entrer dans sa destinée avec Dieu.

D'autres avant moi sont venus, ont fait ce qui devait être, agissant poussés, certains, par l'Esprit Saint, d'autres assoiffés de gloire personnelle;  je ne suis pas présentement chargée de les juger, le seul juge que je reconnais est Dieu qui, par Christ, agira selon le conseil de son propre conseil, nous dit la Bible.

Donc, il y a eu une évolution, puis un grand changement, et maintenant, il y a désolation, tant le plus grand nombre a été déçu. Mais en toute chose, il faut y voir le bras du Seigneur qui, permettant ce qui a été fait et dit, nous mène sur un chemin par lequel nous ne sommes pas encore passé (pour beaucoup d'entre nous).

C'est un chemin nouveau et ancien à la fois - Certains aspirent à le connaître tandis que d'autres le refusent.


Jérémie 6/16 - Ainsi parle l'Eternel: Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, Quelle est la bonne voie; marchez-y, Et vous trouverez le repos de vos âmes! Mais ils répondent: Nous n'y marcherons pas.


Ceux qui souffrent et comprennent les résolutions de Dieu diront ceci :

Lamentations 5/21 - Fais-nous revenir vers toi, ô Eternel, et nous reviendrons! Donne-nous encore des jours comme ceux d'autrefois!

 


Voici la voie par excellence que le Seigneur m'a révélé :

UN JEÛNE SUR TROIS JOURS :


Jeûne d'humiliation

(avant le départ du lieu de servitude)

(Esdras 8/21 - Là, près du fleuve d'Ahava, je publiai un jeûne d'humiliation devant notre Dieu, afin d'implorer de lui un heureux voyage pour nous, pour nos enfants, et pour tout ce qui nous appartenait.)


Jeûne de consécration

(avant d'entrer dans le Tabernacle de Dieu)

(Nombres 6/2 - Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras: Lorsqu'un homme ou une femme se séparera des autres en faisant vœu de naziréat, pour se consacrer à l'Eternel,)


Jeûne de sanctification

(Matthieu 5/8 - Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!)


Jeûne de purification!

(Nombres 19/20 - Un homme qui sera impur, et qui ne se purifiera pas, sera retranché du milieu de l'assemblée, car il a souillé le sanctuaire de l'Eternel; comme l'eau de purification n'a pas été répandue sur lui, il est impur.)


La chair n'aime pas a être contrainte, et jeûner c'est la contraindre à s'humilier devant le Trône de la Grâce, sans jamais se départir une seule fois de la pensée que pour avoir accès à la grâce, il nous faut être passés à la croix. Sinon, ne faites rien, ce serait une perte de temps.

Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom...

 


2 Chroniques 7/14 - Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, -je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays.

Voilà la parole de vérité, voilà le chemin par lequel nous allons, ensemble, passer!

Cela va déboucher sur cette promesse faite à Jérémie le prophète de Dieu dans le chapitre 33 verset 3 : Invoque-moi, et je te répondrai; Je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.

Dieu désire que nous nous approchions de lui, le Souverain de la Côte d'Ivoire, que nous l'implorions, que nous l'invoquions selon sa volonté, et nous allons obtenir la réponse qui sera celle dont nous avons besoin, peut-être pas celle que nous souhaitons, mais la meilleur pour nous, pour la nation ivoirienne, puis ensuite pour l'Afrique noire.


Esdras nous enseigne la séparation d'avec les païens : ce jeûne est une mise à part, une séparation.

Le Seigneur vient lui-même faire cette séparation, les boucs d'avec les brebis!


Matthieu 25/32 et 33 - Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d'avec les autres, comme le berger sépare les brebis d'avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.

CE JEUNE EST UNE RECONSTRUCTION SPIRITUELLE QUI DOIT SE FAIRE AVEC LES HOMMES ET FEMMES DE FOI, DE TOUS AGES, qui se seront mis à part, qui seront remplis de l'Esprit Saint, même les enfants à la mamelle.


PAS D'ASSOCIATTION OEUCUMENIQUE - (Esdras 4/3)


Le Seigneur de dire : POURQUOI NE COMPRENEZ-VOUS PAS?

IL EST TEMPS DE VOUS DEMARQUER DU MONDE!

IL EST TEMPS DE BRULER SUR LES BUCHERS L'ORGUEIL ET LA VANITE et de placer sur l'Autel de Dieu vos vies.

Un grand vent se lève! Il est parti de l'extrémité de la terre, et la poussière qui le précède va se déposer sur la surface de la terre, et la couvrir comme de la cendre, jusqu'à ce que l'homme prenne le sac de l'humiliation, de l'humilité.


LE SEIGNEUR DIT :

ASSIEGE LA VILLE DE YAMOUSSOUKRO, et pointe ton doigt vers elle; elle est la ville des pouvoirs que le Seigneur veut ébranler.

(Attention! Il n'est nullement question d'une action par les armes, les seules armes que nous possédons sont spirituelles, mais efficaces)


STRATEGIE DU JEÛNE :


Sur 3 jours.

JEUNE DE DANIEL - (s'abstenir des viandes sacrifiées aux idoles.)

Donc des fruits, légumes, eau, tisanes, potages clairs (pour les biens portants)

Pour les frères et sœurs dont la santé ne le permet pas, qu'ils fassent selon ce que Yéshua leur montrera.

Dans cette période d'abstinence, c'est une volonté de se mettre à part, de se purifier (l'intérieur et l'extérieur) - pas de relation sexuelle - de se consacrer (retrouver le naziréat perdu)

Une reconquête spirituelle de nos vies, des assemblées, de la nation.

Cela doit se faire hors de la crainte.

La modestie sera le vêtement de mon peuple - pas de recherche vestimentaire, pas de maquillage.

Suivre l'Arche de Dieu (Christ Yéshua) qui va nous montrer le chemin.

Josué dira ceci : Josué 3/5 - Josué dit au peuple: Sanctifiez-vous, car demain l'Eternel fera des prodiges au milieu de vous.

Le Seigneur veut ôter l'interdit qui est au milieu de toi!

Côte d'Ivoire, Dieu veut faire tomber l'interdit qui est en ton sein.

Josué 7/13 - Lève-toi, sanctifie le peuple. Tu diras: Sanctifiez-vous pour demain; car ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël: Il y a de l'interdit au milieu de toi, Israël; tu ne pourras résister à tes ennemis, jusqu'à ce que vous ayez ôté l'interdit du milieu de vous.

C'est alors que nous aurons la victoire sur tous nos ennemis.

La portée spirituelle de ce jeûne est « la traversée du Jourdain »

Le Seigneur de dire : malgré le tumulte de l'eau qui gronde, du vent qui souffle et de la tempête qui fait rage, c'est « à pieds secs » que le Jourdain sera franchit.

Un jeûne de consécration, d'humiliation avant de s'engager dans le Jourdain.

Se séparer de ce qui n'est pas à la gloire de Dieu!


1er jour : OTER TOUS LES FEUX ETRANGERS AU MILIEU DE TOI

ce qui revient à dire de nettoyer notre maison, notre « autel » - notre vie qui se doit d'être consacrée et de se défaire de tout ce qui déplais à Dieu, qu'il n'est pas permis de posséder, qu'il ne peut pas agréer.

Nous préparons ainsi l'autel nouveau sur lequel les feux de la sainteté seront agrées par le Seigneur.


2ème jour : ENTRER DANS LE VIF DU SUJET EN NOUS HUMILIANT DEVANT YESHUA!

Plus qu'une symbolique, c'est l'expression de vouloir vivre nouvellement une vie régénérée et de nous humilier pour le péché de nos pères et notre péché national.

Cette action va permettre que nous entrions dans le sanctuaire, parce que nous serons purifiés par notre action de nous défaire de nos feux étrangers qui n'ont pas a demeurer sur l'autel de nos vie, puis, de façon symbolique, revêtu de sac et de centre, nous allons en humilité reconnaître ce que nous sommes.

C'est alors que nous allons assiéger YAMOUSSOUKRO en pointant le doigt vers elle, afin que cette ville reçoive au centuple le fruit de sa méchanceté et de son règne d'iniquité.

Egalement, nous allons prendre 12 pierres que nous allons ériger comme un autel (qu'importe la taille des pierres) et symboliquement, nous allons les oindre d'huile, afin que notre feu soit vu au grand jour -

Celui qui aura honte de moi, j'aurai aussi honte de lui ...Luc 9/26 - Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges.

Matthieu 10/32 - C'est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux;

Ce qui est ci-dessus ne relève pas d'un rituel légaliste, mais d'une affirmation spirituelle que nous partons, dans notre action, afin de conquérir la Côte d'Ivoire pour Yéshua; nous préparons le chemin du Seigneur!

Josué 4/8 - Les enfants d'Israël firent ce que Josué leur avait ordonné. Ils enlevèrent douze pierres du milieu du Jourdain, comme l'Eternel l'avait dit à Josué, selon le nombre des tribus des enfants d'Israël, ils les emportèrent avec eux, et les déposèrent dans le lieu où ils devaient passer la nuit.

J'ai été amenée, par l'Esprit Saint, a agir de même a une époque de ma vie, et j'ai simplement obéi à la demande expresse de Yéshua, sans poser de question; Cet autel demeura au vu de tous dans ma maison, et c'est ainsi que j'ai confessé Yéshua par une action simple.

Séparation d'avec le monde, humiliation devant Dieu, et reconsécration (naziréat divin)

C'est-à-dire reprendre sa place d'homme et de femme consacré à Dieu, dans l'optique de reconquérir le territoire pour Dieu, et sa vie pour un jour emprunter la voie royale décrite dans Esaïe 35/8 - Il y aura là un chemin frayé, une route, Qu'on appellera la voie sainte; Nul impur n'y passera; elle sera pour eux seuls; Ceux qui la suivront, même les insensés, ne pourront s'égarer.

Parce que frères et sœurs, il ne faut pas oublier l'important : si vous mourez en ce jour, ou sera votre destination? Christ ou Satan?

Réfléchissez bien, nous ne vivons pas pour un millénaire selon la pensée des hommes, mais pour une éternité avec ou sans Dieu!


3ème jour - CELEBRER LE SEIGNEUR AVEC ACTION DE GRACES

ELEVER L'ARCHE DE L'ALLIANCE FAITE EN CHRIST YESHUA

RESSORTIR DU JOURDAIN, afin de prendre spirituellement parlant possession de notre terre promise : COTE D'IVOIRE!

En même temps, se souvenir d'ISRAEL - l'Israël de Dieu et savoir ceci :

Si je t'oublie Jérusalem...Psaumes 137/5

DIEU NOUS OUBLIERA.


POURQUOI CE JEÛNE?

Nous espérions la paix, et il n'arrive rien d'heureux...

Jérémie 8/15 - Nous espérions la paix, et il n'arrive rien d'heureux; Un temps de guérison, et voici la terreur! -

Jérémie 8:20 La moisson est passée, l'été est fini, Et nous ne sommes pas sauvés!

Voilà une des premières explications.

La deuxième est celle-ci :

Job 12/22 - Il met à découvert ce qui est caché dans les ténèbres, Il produit à la lumière l'ombre de la mort.


QU'EST-CE QUE CELA VA APPORTER?


Matthieu 6/33 - Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus

Matthieu 11/12 - Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent.

(Lorsqu'il est parlé des violents, il ne faut pas penser à une violence physique, mais spirituelle)

Il faut perdre cet esprit de tiédeur et de fatalisme qui ne produit pas le fruit du zèle et le vouloir de la conquête, mais qui produit un fruit ramolli sans saveur.

Vous êtes le sel de la terre nous révèle Yéshua, mais si le sel perd sa saveur, il n'est plus bon qu'à être jeté aux pourceaux.


PAR LE CHOIX DE YAMOUSSOUKRO « capitale politique et économique » ou règne la méchanceté et le « parti pris » c'est un choix de Yéshua - pas le mien -

Les colonnes du temple sont moussues et dessous il y a la gangrène -

Dans le livre 1 aux Corinthiens 10/13 il est précisé que le Seigneur Dieu ne nous éprouve pas au delà de ce que nous pourrions supporter.

Dans ce qui arrive, il faut y trouver la racine d'amour de la volonté de Dieu qui veut que le plus grand nombre soit sauvé, et surtout que le pécheur puisse trouver la possibilité de rachat pour son âme.

Dans les Lamentations écrites par Jérémie, 3/32 il y a une précision : lorsqu'il afflige, il a compassion selon sa grande miséricorde.

Nous avons trouvé grâce et Dieu déverse sur nous sa miséricorde!

Le Seigneur veut marier l'eau et le feu, la forme matérialisée d'une action spirituelle puissante qui doit entraîner le réveil de cette Jérusalem endormie, et que notre Seigneur secoue par l'épaule afin de la tirer de sa léthargie.

C'est le temps de la Côte d'Ivoire - si elle se laisse visiter par son Dieu -

Ne pas rendre la mal par le mal!

C'est là un changement profond de la manière de penser du plus grand nombre, mais ce n'est pas la pensée de Dieu qui nous dit : prie pour ton ennemi, et ainsi tu feras la volonté de ton Père qui est dans les cieux. Proverbes 25/22 - Car ce sont des charbons ardents que tu amasses sur sa tête, Et l'Eternel te récompensera.


LES PILIERS (LES COLONNES) DU TEMPLE ONT LA LEPRE


Au travers de cette affirmation, voici en réalité ce que je recevais :


L'ASSEMBLEE NATIONALE DE FRANCE A LA LEPRE, mais également celle de la COTE D'IVOIRE.  Cette lèpre sera dévoilée devant tous et toutes.

Lorsqu'un pilier (colonne) est moussu, il faut ne pas tarder a ôter la mousse; si nous perdons du temps, avec la mousse ôtée apparaît le salpêtre qui lui-aussi tombera dans l'action de la gangrène qui creuse profondément, jusqu'à l'instant où il ne peu plus rien être fait.


LA LEPRE DE YAMOUSSOUKRO va également être dévoilée.


LA LEPRE DE L'O.N.U. Va paraître (dès que sera admis en son sein les philistins qui en ont fait la demande)

A ce jour, le monde a l'allure d'une léproserie; aussi que faut-il faire? Ou bien procéder à la destruction par le feu (guerres, atomes) ou bien purifier le monde par une action spécifique spirituelle.

Lorsque les sacrificateurs dépistaient, dénonçaient un lieu ou bien  une personne lépreux, ils procédaient à un sacrifice sanglant; aujourd'hui, le sang a coulé une fois pour toute, aussi le feu qui a embrasé Christ sur la croix est suffisant pour nous débarrasser de la lèpre qui ronge des édifices, des vies.


Par son sacrifice, Christ peut faire au dessus de tout ce que nous pensons, et au travers de ce jeûne il est bon d'attendre la manifestation de son Esprit qui va venir bouleverser des vies, remettre des pendules à l'heure, redresser ce qui est tordu!

flamani%5B1%5D.gif

La contagion s'est répandue parce que les piliers (colonnes) de la maison sont lépreux! Ne sommes-nous pas déclarés colonnes dans le Temple du Seigneur? Mais c'est sous condition. Hors, à ce jour, voilà l'inventaire de la maison :


Eglise! Tu es lépreuse!

Côte d'Ivoire! Tu es lépreuse!

France! Tu es lépreuse!

Economie mondiale! Tu es lépreuse!

Gouverneurs du monde! Vous êtes lépreux!

 


Les scandales sont ta lèpre, ainsi que la diversité de tes péchés, et la puanteur de ta gangrène monte aux nues.

La royauté anglaise est lépreuse, déjà le salpêtre est tombé et apparaît à l'horizon l'impie que tu réchauffe dans ton sein!

La France est déchue de son droit constitutionnel, la guillotine est tombée, et a tranchée la tête du roi!


Le Seigneur éprouve notre foi, Côte d'Ivoire : le Seigneur te dit : Satan t'a réclamé afin de te sasser, de te passer au crible, mais Christ Yéshua est ton avocat!

Avec peu, il nourrit une multitude, et c'est après le miracle de la purification du potage porteur de la mort que s'accomplit le miracle de la multiplication (2 Rois 4/38)

Voilà ce qui a été : Paul afin de se faire entendre, joua sur la double partition de ceux qui le montrait du doigt afin de le faire condamner (les pharisiens et les saduccéens) - Actes 23.

C'est ce que ferai tout fin politique qui joue la carte de la division; c'est ce qui a été fait.

Dans Colossiens 4/2 - il est écrit... persévérez dans la prière afin que s'ouvre la porte pour que la parole soit annoncée.

Donc, en résumé :

3 JOURS dont le détail est donné plus haut.

Les actions précises et surtout prendre cela très au sérieux, sinon s'abstenir.

Cela va conduire à l'ouverture d'une porte pour que la Nation soit sauvée par une conversion spirituelle.

Comme je recevais ce détail = 1 jour est égal à 7 jours soit un jour de semaine, je pris cela en compte et le traduisit par 3 jours égal 21 jours, soit le départ de ce jeûne au Vendredi 2 Septembre au soi jusqu'au Dimanche 4 Septembre au soir.


COTE D'IVOIRE : TON SORT EST DANS TES MAINS, LE SEIGNEUR A DONNE SA VIE POUR TOI!

IL ATTEND TON ACTION, IL EPROUVE TA FOI!

 


Shalom et amen.


Après cela, je voyais une multitude de petites flammes éclairer la surface de la terre de Côte d'Ivoire, le feu de l'Esprit saint va les allumer.

Que notre Seigneur ait pitié de nous, et qu'il nous fasse miséricorde, et qu'avec foi, avec autorité dans Sa parole, nous attendions de voir sa main agir en notre faveur, après que nous nous soyons lavés et purifiés, reconsacrés à notre Seigneur Dieu.


Jérémie 31/20 - Ephraïm est-il donc pour moi un fils chéri, Un enfant qui fait mes délices? Car plus je parle de lui, plus encore son souvenir est en moi; Aussi mes entrailles sont émues en sa faveur: J'aurai pitié de lui, dit l'Eternel.


Naomie. Je serai unie avec vous spirituellement dans ce jeûne.


 

Source: Le Site du Ministère de Naomie

Repost 0
Published by Dindé - dans Messages
commenter cet article
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 22:31

  COURONNE-ROYALE-3.jpg


Juges 9 : 42-57


9.42 

Le lendemain, le peuple sortit dans la campagne. Abimélec, qui en fut informé,

9.43 

prit sa troupe, la partagea en trois corps, et se mit en embuscade dans la campagne. Ayant vu que le peuple sortait de la ville, il se leva contre eux, et les battit.

9.44 

Abimélec et les corps qui étaient avec lui se portèrent en avant, et se placèrent à l'entrée de la porte de la ville; deux de ces corps se jetèrent sur tous ceux qui étaient dans la campagne, et les battirent.

9.45 

Abimélec attaqua la ville pendant toute la journée; il s'en empara, et tua le peuple qui s'y trouvait. Puis il rasa la ville, et y sema du sel.

9.46 

A cette nouvelle, tous les habitants de la tour de Sichem se rendirent dans la forteresse de la maison du dieu Berith.

9.47 

On avertit Abimélec que tous les habitants de la tour de Sichem s'y étaient rassemblés.

9.48 

Alors Abimélec monta sur la montagne de Tsalmon, lui et tout le peuple qui était avec lui. Il prit en main une hache, coupa une branche d'arbre, l'enleva et la mit sur son épaule. Ensuite il dit au peuple qui était avec lui: Vous avez vu ce que j'ai fait, hâtez-vous de faire comme moi.

9.49 

Et ils coupèrent chacun une branche, et suivirent Abimélec; ils placèrent les branches contre la forteresse, et l'incendièrent avec ceux qui y étaient. Ainsi périrent tous les gens de la tour de Sichem, au nombre d'environ mille, hommes et femmes.

9.50 

Abimélec marcha contre Thébets. Il assiégea Thébets, et s'en empara.

9.51 

Il y avait au milieu de la ville une forte tour, où se réfugièrent tous les habitants de la ville, hommes et femmes; ils fermèrent sur eux, et montèrent sur le toit de la tour.

9.52 

Abimélec parvint jusqu'à la tour; il l'attaqua, et s'approcha de la porte pour y mettre le feu.

9.53 

Alors une femme lança sur la tête d'Abimélec un morceau de meule de moulin, et lui brisa le crâne.

9.54 

Aussitôt il appela le jeune homme qui portait ses armes, et lui dit: Tire ton épée, et donne-moi la mort, de peur qu'on ne dise de moi: C'est une femme qui l'a tué. Le jeune homme le perça, et il mourut.

9.55 

Quand les hommes d'Israël virent qu'Abimélec était mort, ils s'en allèrent chacun chez soi.

9.56 

Ainsi Dieu fit retomber sur Abimélec le mal qu'il avait fait à son père, en tuant ses soixante-dix frères,

9.57

et Dieu fit retomber sur la tête des gens de Sichem tout le mal qu'ils avaient fait. Ainsi s'accomplit sur eux la malédiction de Jotham, fils de Jerubbaal.

 

 

 

 

Les victoires au rendez-vous (42-49).


Après sa conquête frauduleuse du pouvoir et ses premiers succès sur les rebelles de Sichem, Abimélec semble continuer de flirter avec la victoire. Ses trois détachements n’excellent-ils pas par des exploits ? En effet, 1/ ils détruisent tous les gens sortis dans la campagne (42, 44), 2/ ils prennent d’assaut la ville, la détruisent et en massacrent les habitants (45), et 3/ ils incendient la forteresse (Bible en Français Courant : « La salle inférieure du temple ») avec ses occupants, environ mille hommes et femmes (49).


Jusqu’à quand ?


Mû par la peur de perdre le pouvoir, Abimélec massacre des populations sans intentions belliqueuses et détruit une ville qu’il voue à la stérilité et à la malédiction. Cette façon de gouverner peut-elle durer ? Tous ces crimes odieux, Dieu les laisserait-il impunis ? Non, « Dieu amènera toute œuvre en jugement au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal » (Ecclésiaste 12 : 16). Comment vous comportez-vous durant votre pèlerinage sur terre, en route vers le jour du jugement ?


La mort d’Abimélec (50-57).


Elle intervient après plusieurs actes de bravoure. Mais pour Dieu, toutes ses œuvres ne peuvent gommer le sang de ses frères qu’il a répandu des années auparavant. Sa mort violente est la punition qui lui est infligée, suite à ses innombrables crimes (56).


Prière : O Dieu de miséricorde, secours, guéris, protège les victimes des violents et leurs proches, nous t’implorons pour eux, amen.

 


 

Nestor N. KABELU-MENJI (République Démocratique du Congo)

 


Source : Le Lecteur de la Bible 2010 (Méditation du jeudi 12 août 2010)

Repost 0
Published by Dindé - dans Etudes bibliques
commenter cet article
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 22:19

COURONNE-ROYALE-2.jpg

Juges 9 : 22-41


9.22 

Abimélec avait dominé trois ans sur Israël.

9.23 

Alors Dieu envoya un mauvais esprit entre Abimélec et les habitants de Sichem, et les habitants de Sichem furent infidèles à Abimélec,

9.24 

afin que la violence commise sur les soixante-dix fils de Jerubbaal reçût son châtiment, et que leur sang retombât sur Abimélec, leur frère, qui les avait tués, et sur les habitants de Sichem, qui l'avaient aidé à tuer ses frères.

9.25 

Les habitants de Sichem placèrent en embuscade contre lui, sur les sommets des montagnes, des gens qui dépouillaient tous ceux qui passaient près d'eux sur le chemin. Et cela fut rapporté à Abimélec.

9.26 

Gaal, fils d'Ébed, vint avec ses frères, et ils passèrent à Sichem. Les habitants de Sichem eurent confiance en lui.

9.27 

Ils sortirent dans la campagne, vendangèrent leurs vignes, foulèrent les raisins, et se livrèrent à des réjouissances; ils entrèrent dans la maison de leur dieu, ils mangèrent et burent, et ils maudirent Abimélec.

9.28 

Et Gaal, fils d'Ébed, disait: Qui est Abimélec, et qu'est Sichem, pour que nous servions Abimélec? N'est-il pas fils de Jerubbaal, et Zebul n'est-il pas son commissaire? Servez les hommes de Hamor, père de Sichem; mais nous, pourquoi servirions-nous Abimélec?

9.29 

Oh! si j'étais le maître de ce peuple, je renverserais Abimélec. Et il disait d'Abimélec: Renforce ton armée, mets-toi en marche!

9.30 

Zebul, gouverneur de la ville, apprit ce que disait Gaal, fils d'Ébed, et sa colère s'enflamma.

9.31 

Il envoya secrètement des messagers à Abimélec, pour lui dire: Voici, Gaal, fils d'Ébed, et ses frères, sont venus à Sichem, et ils soulèvent la ville contre toi.

9.32 

Maintenant, pars de nuit, toi et le peuple qui est avec toi, et mets-toi en embuscade dans la campagne.

9.33 

Le matin, au lever du soleil, tu fondras avec impétuosité sur la ville. Et lorsque Gaal et le peuple qui est avec lui sortiront contre toi, tu lui feras ce que tes forces permettront.

9.34 

Abimélec et tout le peuple qui était avec lui partirent de nuit, et ils se mirent en embuscade près de Sichem, divisés en quatre corps.

9.35

Gaal, fils d'Ébed, sortit, et il se tint à l'entrée de la porte de la ville. Abimélec et tout le peuple qui était avec lui se levèrent alors de l'embuscade.

9.36

Gaal aperçut le peuple, et il dit à Zebul: Voici un peuple qui descend du sommet des montagnes. Zebul lui répondit: C'est l'ombre des montagnes que tu prends pour des hommes.

9.37

Gaal, reprenant la parole, dit: C'est bien un peuple qui descend des hauteurs du pays, et une troupe arrive par le chemin du chêne des devins.

9.38

Zebul lui répondit: Où donc est ta bouche, toi qui disais: Qui est Abimélec, pour que nous le servions? N'est-ce point là le peuple que tu méprisais? Marche maintenant, livre-lui bataille!

9.39

Gaal s'avança à la tête des habitants de Sichem, et livra bataille à Abimélec.

9.40

Poursuivi par Abimélec, il prit la fuite devant lui, et beaucoup d'hommes tombèrent morts jusqu'à l'entrée de la porte.

9.41

Abimélec s'arrêta à Aruma. Et Zebul chassa Gaal et ses frères, qui ne purent rester à Sichem.

 

 

 


Coup d’Etat déjoué.


Le discours démagogique du roi autoproclamé n’a guère amélioré le sort du peuple. Le progrès attendu a été de courte durée : 3 ans de repos seulement (22). Les gens de Sichem deviennent infidèles à Abimélec. Les accords sont rompus, la révolte gronde (23). En privant le roi d’une part importante de ses revenus (25), les Sichémites lui adressent un signal fort de rébellion.


Pour expliquer pourquoi les alliés d’hier peuvent devenir ennemis aujourd’hui, la Bible indique que Dieu ne cautionne pas un pouvoir qui s’établit par les intrigues et la violence. Le mal produit des fruits empoisonnés qui provoquent le jugement de Dieu à travers un esprit de discorde (24). Aucune situation ni aucune personne ne pourra échapper à l’autorité du Souverain (1 Samuel 16 : 14 ; Romains 1 : 24).


L’insurrection de Gaal (26-41).


Gaal propose de devenir le chef des Sichémites contre Abimélec et Zébul, son gouverneur (28). Ce dernier informe très vite le roi du soulèvement. Le rapport des forces lui étant alors défavorable, Zébul doit cacher son opposition à Gaal et suggère à Abimélec la meilleure stratégie pour réprimer le mouvement d’insurrection (32-33). La coalition d’Abimélec et de Zébul met Gaal et ses troupes en déroute. Mais combien de temps le règne d’Abimélec tiendra-t-il encore ?


Réflexion : De nos jours, pour se faire entendre, les populations meurtries utilisent le langage des marches pacifiques, des grèves, des sit-in ; certains vont même jusqu’à user de violence. Qu’en penser ? Que privilégier pour se faire entendre ?

 


 

Nestor N. KABELU-MENJI (République Démocratique du Congo)

 


Source : Le Lecteur de la Bible 2010 (Méditation du mercredi 11 août 2010)

Repost 0
Published by Dindé - dans Etudes bibliques
commenter cet article
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 21:41

 

COURONNE-ROYALE.jpg

 

 

Juges 9 : 1-21


9.1 

Abimélec, fils de Jerubbaal, se rendit à Sichem vers les frères de sa mère, et voici comment il leur parla, ainsi qu'à toute la famille de la maison du père de sa mère:

9.2 

Dites, je vous prie, aux oreilles de tous les habitants de Sichem: Vaut-il mieux pour vous que soixante-dix hommes, tous fils de Jerubbaal, dominent sur vous, ou qu'un seul homme domine sur vous? Et souvenez-vous que je suis votre os et votre chair.

9.3 

Les frères de sa mère répétèrent pour lui toutes ces paroles aux oreilles de tous les habitants de Sichem, et leur coeur inclina en faveur d'Abimélec, car ils se disaient: C'est notre frère.

9.4 

Ils lui donnèrent soixante-dix sicles d'argent, qu'ils enlevèrent de la maison de Baal Berith. Abimélec s'en servit pour acheter des misérables et des turbulents, qui allèrent après lui.

9.5 

Il vint dans la maison de son père à Ophra, et il tua ses frères, fils de Jerubbaal, soixante-dix hommes, sur une même pierre. Il n'échappa que Jotham, le plus jeune fils de Jerubbaal, car il s'était caché.

9.6 

Tous les habitants de Sichem et toute la maison de Millo se rassemblèrent; ils vinrent, et proclamèrent roi Abimélec, près du chêne planté dans Sichem.

9.7 

Jotham en fut informé. Il alla se placer sur le sommet de la montagne de Garizim, et voici ce qu'il leur cria à haute voix: Écoutez-moi, habitants de Sichem, et que Dieu vous écoute!

9.8 

Les arbres partirent pour aller oindre un roi et le mettre à leur tête. Ils dirent à l'olivier: Règne sur nous.

9.9 

Mais l'olivier leur répondit: Renoncerais-je à mon huile, qui m'assure les hommages de Dieu et des hommes, pour aller planer sur les arbres?

9.10 

Et les arbres dirent au figuier: Viens, toi, règne sur nous.

9.11 

Mais le figuier leur répondit: Renoncerais-je à ma douceur et à mon excellent fruit, pour aller planer sur les arbres?

9.12 

Et les arbres dirent à la vigne: Viens, toi, règne sur nous.

9.13 

Mais la vigne leur répondit: Renoncerais-je à mon vin, qui réjouit Dieu et les hommes, pour aller planer sur les arbres?

9.14

Alors tous les arbres dirent au buisson d'épines: Viens, toi, règne sur nous.

9.15

Et le buisson d'épines répondit aux arbres: Si c'est de bonne foi que vous voulez m'oindre pour votre roi, venez, réfugiez-vous sous mon ombrage; sinon, un feu sortira du buisson d'épines, et dévorera les cèdres du Liban.

9.16

Maintenant, est-ce de bonne foi et avec intégrité que vous avez agi en proclamant roi Abimélec? Avez-vous eu de la bienveillance pour Jerubbaal et sa maison? L’avez-vous traité selon les services qu'il a rendus? -

9.17

Car mon père a combattu pour vous, il a exposé sa vie, et il vous a délivrés de la main de Madian;

9.18

et vous, vous vous êtes levés contre la maison de mon père, vous avez tué ses fils, soixante-dix hommes, sur une même pierre, et vous avez proclamé roi sur les habitants de Sichem, Abimélec, fils de sa servante, parce qu'il est votre frère. -

9.19

Si c'est de bonne foi et avec intégrité qu'en ce jour vous avez agi envers Jerubbaal et sa maison, eh bien! qu'Abimélec fasse votre joie, et que vous fassiez aussi la sienne!

9.20

Sinon, qu'un feu sorte d'Abimélec et dévore les habitants de Sichem et la maison de Millo, et qu'un feu sorte des habitants de Sichem et de la maison de Millo et dévore Abimélec!

9.21

Jotham se retira et prit la fuite; il s'en alla à Beer, où il demeura loin d'Abimélec, son frère.

 

 


Quand la soif du pouvoir devient effrénée


Très ambitieux et sans scrupule, Abimélec se distingue de son père Jerubbaal (Gédéon) qui refusa la royauté pour lui et ses fils (Juges 8 : 22-23). Il se rend favorables les habitants de Sichem par les frères de sa mère (Juges 8 : 31) pour obtenir de l’argent qui lui servira à recruter des mercenaires (3-4). C’est avec eux qu’il massacre ses propres frères, à l’exception du jeune Yotam (5). Désormais, plus rien n’empêche ses partisans de l’introniser.


Malheureusement, l’envie du pouvoir aveugle les yeux, même sur le péché, et les Abimélec n’ont pas manqué jusqu’à présent.


Le rescapé dénonce (7-15).


Yotam recourt à une fable pour dénoncer le crime (Cf. 2 Samuel 12 : 1-4). Il critique ainsi l’autorité du nouveau roi.


Très souvent, quand le pouvoir est décrié, c’est parce qu’il est détenu par des hommes incapables ou convoité par des hommes de la même trempe.


Examen de conscience (16-21).


La parabole de Yotam se termine par une morale. Certes, ce ne sont pas les mérites d’Abimélec mais la démagogie et l’appel au tribalisme qui ont prévalu dans son accession au pouvoir (18).


Quel bonheur un tel pouvoir, obtenu par des intrigues, pourra-t-il apporter à ses bénéficiaires et à ceux qui le lui ont accordé ? (19).


Réflexion : A la lumière de ce texte, les critères d’accession au pouvoir dans nos pays africains aujourd’hui, quel qu’en soit le niveau, glorifient-ils toujours notre Dieu ?

 

 


Nestor N. KABELU-MENJI (République Démocratique du Congo)

 


Source : Le Lecteur de la Bible 2010 (Méditation du mardi 10 août 2010)

Repost 0
Published by Dindé - dans Etudes bibliques
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 12:19
BIBLES.jpg

D'une soeur bien-aimée en CHRIST, pour une introspection sincère et une repentance salutaire!

 

 

Merci, Fernand, pour ces posts.

J'ai recueilli un songe d'une amie intercesseuse à l'Eglise Foursquare : Elle a vu le ciel s'ouvrir et une main géante en sortir. Cette main sonnait aux portes et exterminait toutes les personnes qui se trouvaient dans les maisons visitées.


Cela se passait ainsi pour toutes les maisons, quand, arrivée devant une certaine maison, elle a sonné longtemps. Personne ne venait ouvrir et elle est donc entrée de force. Mais ce qu'elle a vu l'a arrêtée : une femme en prière! Cette main s'est dirigée vers la femme, s'est posée sur son cœur et a dit : "Grâce!". Elle est ensuite repartie.


Le même scénario s'est répété jusqu'à ce que cette main arrive dans sa chambre. La main s'est avancée, menaçante, vers elle, elle avait peur, et une voix a dit : ''Range ta vie, sinon si je repasse, tu mourras aussi!''. Elle s'est réveillée, toute confuse et apeurée.


Nous avons eu peur. La vision résume ce que disent tous les messages : la repentance sincère.


Et puis cela rappelle l'histoire des enfants d'Israël, en Egypte, avec le sang de l'agneau pascal sur le linteau des portes.


J'ai réécouté le Pasteur DALI claude. C'est effrayant et en même temps, cela me donne la force pour intercéder pour notre nation qui en a tant besoin. Les gens ont perdu espoir et sont déprimés.


Que Dieu aie compassion du peuple ivoirien! Nina.



 

Que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire!



 

 

DINDE Fernand AGBO

Repost 0
Published by Dindé - dans Témoignages
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Dindé
  • Le blog de Dindé
  • : Écrire et publier des articles pour œuvrer au réveil spirituel de l’Église de JÉSUS-CHRIST.
  • Contact

Profil

  • Dindé
  • Né de nouveau en Mai 1983, époux d'une femme ADORABLE et père de quatre MERVEILLEUX enfants(deux filles et deux garçons), Responsable du Groupe d'Intercession de ma communauté, Responsable du Groupe Musical (Guitare basse)et Directeur de Radio.
  • Né de nouveau en Mai 1983, époux d'une femme ADORABLE et père de quatre MERVEILLEUX enfants(deux filles et deux garçons), Responsable du Groupe d'Intercession de ma communauté, Responsable du Groupe Musical (Guitare basse)et Directeur de Radio.

Texte Libre

Ce blog, pour interpeller et inciter l'Eglise de JESUS-CHRIST à retrouver la vie qui l'animait à sa descente de la Chambre Haute!

Recherche

Archives

Pages

Liens